Masterchef : Bernard et Olivier, des chefs au caractère bien trempé

masterchef-bernard-olivier-chefs-caractere-bien-trempe-0801443
Dur dur pour Bernard et Olivier, les deux chefs d'entreprise de Masterchef, de ne pas jouer les chefs en cuisine. Les deux candidats sélectionnés à l'Atelier Masterchef ne semblent pas décidés à se laisser marcher sur les pieds.

Parmi les 19 candidats restants à l'Atelier Masterchef (après les départs successifs de Jérôme et Colin), on compte une infirmière, un coiffeur, des graphistes et... deux chefs d'entreprise. Bernard et Olivier ont en effet ce point en commun d'être manager d'une équipe dans leur domaine respectif, l'ébénisterie et l'hygiène alimentaire. Et si tous deux désirent changer de vie, leur reconversion à 45 et 47 ans pourrait bien être plus compliquée que prévue. Pourquoi ? Parce que tout cuisinier amateur hors pair qu'ils sont, Bernard et Olivier ont quelques fois du mal à se plier aux exigences d'une brigade de cuisine.

On a ainsi vu Olivier, le chef d'entreprise en hygiène alimentaire, se faire remonter les bretelles par Sébastien Demorand, Frédéric Anton et Yves Camdeborde, les jurés de Masterchef, après qu'il a réalisé un couscous avec les restes de pot-au-feu dans l'épreuve de la boîte mystère. Le jury de Masterchef attendait de la créativité de la part des candidats et Olivier, qui s'est "contenté" de faire cuire de la semoule pour accompagner la viande et les légumes du plat initial, s'est dangereusement retrouvé sous le feu des critiques.

Quant à Bernard, chef de sa propre société en ébénisterie depuis l'année 2000, il semble avoir quelques difficultés à se plier aux "ordres" d'autres candidats et à la rigueur imposée par le métier de cuisinier. Lors de l'épreuve en équipe, alors qu'il devait répondre au commandement d'Elisabeth, désignée comme chef d'équipe par les jurés de Masterchef, Bernard a quelque peu perdu son sang froid et s'est clairement fait envoyer sur les roses par un Frédéric Anton aux abois. Comme quoi, il ne suffit pas d'avoir de l'expérience et la passion de la cuisine pour faire Masterchef, il faut aussi revenir aux bases fondamentales de l'apprentissage...


Revoir les images du dernier épisode :

News associées