MasterChef : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'épisode 2

MasterChef : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'épisode 2
Dans le deuxième épisode de MasterChef diffusé le 2 juillet, les douze cuisiniers amateurs sont entrés dans le vif du sujet. Entre les premiers coups de gueule des chefs et les larmes de certains cuisiniers amateurs, voici quelques-uns des faits marquants qu'il ne fallait pas rater...

Le jeudi 2 juillet dans MasterChef, les douze cuisiniers amateurs sélectionnés la semaine dernière ont eu le privilège de faire leurs premiers pas dans un atelier flambant neuf. Pour leur première épreuve, les candidats ont dû préparer des plats à base de produits courants que sont le poulet et les œufs. Ils ont, ensuite, pris la direction de la presqu’île de Quiberon où ils devaient réaliser en équiper un repas typiquement breton. Des défis qui ont mis les nerfs des candidats à rude épreuve. Voici le top 5 des moments forts qu’il ne fallait pas rater.

Numéro 5, les larmes de Nathalie

Lors du premier défi à l’atelier, les cuisiniers amateurs devaient réaliser un plat à base de poulet ou d’œufs. A la fin de l’épreuve, Nathalie présente fièrement "un roulé de volaille farci à la ciboulette et aux noisettes et son florilège de légumes". Mais l’attachée de presse ne tarde pas perdre son sourire lorsque les chefs lui reprochent une absence totale d’assaisonnement. Une critique que la jolie rousse assimile à une énorme injustice et fond en larmes. Même si Christian Etchebest et Gilles Goujon assurent que leurs commentaires ne visent qu’un seul but, celui de la faire progresser, Nathalie n’en démord pas : elle a salé sa viande !

Numéro 4, Un carton rouge pour Khanh-Ly

Face aux trois chefs, Khanh-Ly n’en mène pas large puisque c’est elle qui écope du premier carton rouge de la saison. Yannick Delpech l’assure : la vendeuse en horlogerie n’est pas passée loin de la sortie. Il conseille donc à la jeune femme de saisir cette deuxième chance qui lui est offerte pour progresser. Le regard mouillé, la jolie brune avoue que ce premier carton est "perturbant" mais espère que ce dernier lui servira de moteur pour la suite.

Numéro 3, Yannick Delpech remonté contre Maxime

En cuisine, on ne rigole pas avec l’hygiène. Un plan de travail doit toujours rester propre quoiqu’il arrive, c’est la règle numéro 1 de toute brigade. Or lors de l’épreuve par équipe, Maxime pense plus à garder le rythme soutenu des préparations plutôt que de nettoyer son plan de travail. Une attitude qui exaspère Yannick Delpech qui n’hésite pas à pousser un coup de gueule contre le candidat de 38 ans.

Numéro2, Le cours particulier de Christian Etchebest

MasterChef est un certes un grand concours pour les cuisiniers amateurs, mais c’est aussi l’occasion pour ces derniers de parfaire leurs techniques et d’apprendre des plus grands chefs français. Voyant Bastien avoir quelques difficultés avec un morceau de poulet, Christian Etchebest n’hésite pas lui montrer la meilleure façon de faire sortir un morceau de poulet sans abîmer la chair. Une astuce que le jeune garçon mettra sans doute à profit dans de nouvelles épreuves.

Numéro 1, la disparition du jus de mangue

Une nouvelle fois, Yannick Delpech n’est pas content. Cette fois, s’il gueule contre les candidats, c’est qu’il ne retrouve plus un jus de mangue. Ce dernier devait servir à la préparation du dessert du repas typiquement breton qu’il a préparé avec l’équipe bleue. Mais les cuisiniers ont beau chercher, la marinade reste introuvable. Et si personne n’ose se dénoncer, le chef étoilé pense tout de même détenir le coupable. Il est certain que Khanh-Ly a jeté le jus. Et si la jeune femme semble avoir perdu la mémoire, il semble qu’elle soit bel et bien fautive…

Rendez-vous le 9 juillet prochain pour un nouvel épisode de MasterChef...

News associées