Rose, violette, etc. : tous les secrets des fleurs comestibles

Rose, violette, etc. : tous les secrets des fleurs comestibles
Rose, violette ou acacia, les fleurs comestibles apportent un petit plus visuel et gustatif si original. Et si on perçait tous leurs secrets culinaires ?

Pierre Hermé, invité du test sous-pression, a proposé aux candidats de jouer avec trois saveurs : la framboise, le litchi et... la rose. Star des fleurs comestibles, on peut cuisiner directement ses pétales ou l'utiliser sous forme de sirop ou d'eau parfumée. C'est une saveur délicate à travailler : la gestion des proportions doit être minutieuse pour que les arômes de rose soient présents sans être trop forts. Mais ça vaut la peine, votre dessert n'en sera que plus chic et original, surtout si vous utilisez quelques pétales en décoration.

Autre fleur célèbre dans les desserts : la fleur d'oranger, que l'on retrouve surtout en eau parfumée. Son goût suave se marie à la perfection avec le miel et les amandes. Mais pour être sûr de surprendre vos convives, tentez la mousse à la violette, les crèmes brûlées à la lavande ou au coquelicot.

Les fleurs illuminent également nos plats salés. Imaginez la tête de vos invités devant une salade fleurie avec des pétales de capucines et quelques pâquerettes. Et le must : les fleurs de courgettes farcies ! Leur délicatesse et leur finesse en bouche sont à tomber à la renverse.
Pour faire durer le plaisir fleuri : pensez à cristalliser vos fleurs dans du sucre. Elles se conserveront plus longtemps et apporteront une touche d'originalité à vos cafés gourmands ou aux décors de vos gâteaux.

Mais attention, petite précaution d'usage avant d'ajouter les fleurs au repas : assurez-vous qu'elles ne sont pas traitées et qu'elles sont comestibles. En cas de doute, un petit tour chez le pharmacien, ça ne mange pas de pain.



News associées