Ce soir, on improvise avec les restes !

Ce soir, on improvise avec les restes !
Le pain est rassis ? Il reste de la viande du déjeuner de dimanche ? Pas le temps de faire les courses, il faut se contenter des fonds de placard ?

Anne-Fleur, bloggeuse sur Anne-Fleur's Factory, vous propose de mettre les petits plats dans les grands.


La conservation des restes

Pour pouvoir utiliser les restes, il faut d'abord bien les conserver : dans une boîte hermétique ou sous-vide, on les place dans un réfrigérateur pour les conserver un ou deux jours, au congélateur pour les garder plus longtemps. Les légumes et les viandes seront réservés séparément, de même pour les sauces.

Pour un reste congelé, la décongélation doit être de préférence lente, au réfrigérateur. Au contraire, lors de la cuisson, la montée en température doit être rapide de façon à tuer les éventuelles bactéries.

Enfin, on évite de réchauffer plusieurs fois un reste.

Toujours avoir des œufs dans son réfrigérateur

Les œufs font partie des basiques qu'il faut toujours avoir chez soi. Ils permettent de recycler des restes et d'improviser de bons petits plats. On pourra préparer une omelette avec des restes de légumes ou de champignons. Pour être plus originaux, on cuisine des œufs cocotte : quelques restes de poulet, un œuf, de la crème fraiche et du gruyère et on enfourne. Les œufs mimosa sont une autre option déclinable à loisir : avec du thon, de la macédoine, des tomates, du fromage, du curry...

Avoir des œufs permettra avec du lait ou de la crème fraiche d'improviser et de transformer de simples restes en quiches, clafoutis ou flans.

Le riz et les pâtes, deux incontournables d'un placard

Les plats à base de pâtes ou de riz donnent de nombreuses options pour s'adapter aux restes de son réfrigérateur, aux fonds de placard et aux envies du jour. Avec des pâtes chaudes, de la crème fraîche ou de la sauce tomate et un peu d'huile d'olive, on recycle à peu près n'importe quel reste. De même, on compose une salade à partir de pâtes froides, du basilic, de l'huile d'olive et du vinaigre balsamique et de restes.

Le riz ou les vermicelles sont une bonne base pour préparer un wok. Un oignon, des restes de poivrons ou de champignons, la fin d'un rosbif ou d'un poulet, un peu de sauce soja et on tient son diner.

Le riz arborio est un ingrédient à avoir dans son placard. Il permet de créer un risotto à partir de restes. Il suffit d'un oignon et d'un bouillon pour le préparer. Selon les restes dont on dispose, on s'adapte : on ajoute des légumes coupés en début de cuisson, de la viande, de la charcuterie ou du fromage en fin de cuisson. On peut également remplacer le bouillon par un reste de sauce que l'on rallonge avec de l'eau au fil de la préparation. Et surtout, on n'oublie pas le conseil des chefs : pour obtenir un risotto moelleux, on le fait cuire 17 minutes.

Que faire avec des restes de viande ?

Pour cuisiner des restes de viande, il est recommandé d'avoir un hachoir ou un mixer. A défaut, on coupera la viande en petits cubes. On fait revenir la viande avec un oignon, du sel, du poivre et un œuf. Ceci permettra de préparer un hachis Parmentier avec une purée de pommes de terre. Pour changer, on pourra remplacer les pommes de terre par des courgettes ou des aubergines coupées en tranches.
La viande hachée peut être transformée en boulettes de viande ou nuggets : on trempe la viande dans un œuf battu et de la chapelure, puis on les fait frire.

Plutôt que de hacher la viande, on peut la couper en morceaux et la faire revenir en fricassée avec quelques légumes frais et du bouillon : lorsque les légumes sont cuits, le repas est prêt.

Du côté du sucré

Pour utiliser des blancs d'œuf restants après une recette faite à base de jaunes, on prépare des tuiles aux amandes ou encore des meringues que l'on aromatise au café, à la fleur d'oranger, au citron, au chocolat... Plus ambitieux, on peut aussi se lancer dans la préparation de macarons.

Si au contraire, on a des jaunes inutiles, c'est l'occasion de cuisiner une brioche.

Le pain rassis ne sert pas uniquement à nourrir les canards. On trempe des tranches de pain dans un œuf battu et du lait sucré et le fait revenir à la poële, obtenant du pain perdu. Une autre option consiste à le faire cuire au four surmonté d'une pomme avec un peu de confiture de fruits rouges. On peut également le transformer en gratin, alternant tranches de pain et de fruits et recouvrant d'une préparation d'œufs et de lait.

Cuits avec du sucre et de l'eau, des fruits très ou trop mûrs donneront une bonne compote ; avec simplement du sucre, on préparera des confitures. Plus élaboré, le crumble fera un bon dessert : quelques fruits, du sucre, des biscuits émiettés et le tour est joué.

Plus d'excuse désormais : on ne jette plus et on recycle :-)

Retrouvez le Blog d'Anne-Fleur : Anne-Fleur's Factory




News associées