Miss France 2017 : Le journal d’Iris Mittenaere à la Réunion : entre émotion et excitation

Voir le site Miss France 2017 - Site officiel

Capture3
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2016-11-28T14:57:01.350Z, mis à jour 2016-11-28T15:02:20.056Z

Iris Mittenaere, Miss France 2016 a accompagné les 30 prétendantes au titre de Miss France 2017 en voyage à la Réunion. Elle nous raconte leur voyage au jour le jour.

Samedi 26  - Dimanche 27 novembre : Activités et séances photos
Ce week-end, nous avons visité une école dans un petit village de montagne. Nous avons dû prendre l’hélicoptère pour rejoindre cet endroit reculé. Les enfants semblaient très loin de notre réalité. Ils nous ont fait des dessins et ont chanté pour nous. C’était vraiment sympa. Les Miss osent de plus en plus me poser des questions. Au début, j’allais vers elles. Maintenant, elles viennent vers moi. J’apprécie cet échange.  Je serai toujours là pour elles. Les Miss profitent à fond de leur séjour. Elles font beaucoup de sport, de vélo et des séances photos…

Vendredi 25 novembre : Visite d’un hôpital
Je suis allée rendre visite à des enfants malades dans un hôpital de Saint Denis. Un moment émouvant, que je ne suis pas prête d’oublier. Quand on est Miss France, on vit des moments fabuleux. On a parfois l’impression d’être hors du temps. Cette rencontre m’a fait beaucoup de bien. J’ai été confrontée à la réalité. Les Miss ont passé le "fameux" test de culture générale. Elles étaient toutes stressées. Qui ne le serait pas à leur place ? Cela m’a replongé un an en arrière. On était toutes en train de réviser. Cela ne sert à pas grand chose mais ça nous rassure. Quand on a fait des études, on angoisse à l’idée d’avoir une mauvaise note. Les Miss sont perfectionnistes. C'est finalement Miss Ile-de-France qui a obtenu la meilleure note et l'écharpe qui va avec. 

Jeudi 24 novembre : Arrivée à l’Ile de la Réunion
Nous sommes arrivées jeudi matin à la Réunion. Des danseurs et chanteurs locaux nous ont accueillies sur le tarmac. L’ambiance était très chaleureuse. On a ensuite assisté à une conférence de presse avec les médias de l’Ile. A la Réunion, l’élection de Miss France, c’est une institution ! Je pense que ça a fait du bien aux Miss de voir un tel  engouement. Il n’y avait que des gens bienveillants.