Miss France 2018 : Le journal de bord de Camille Cerf à Tahiti J6 : photo de groupe et test de culture gé pour les candidates

Voir le site Miss France 2018

Camille Cerf
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2015-11-30T08:37:28.224Z, mis à jour 2015-11-30T08:37:30.338Z

Camille Cerf, Miss France 2015 a accompagné les 31 candidates en compétition à l'élection de Miss France 2016, en voyage à Tahiti. Elle nous raconte son aventure et celle des prétendantes au titre, au jour le jour. Vendredi 27, les Miss ont passé le fameux test de culture générale.

Vendredi 27 : Photo de groupe et test de culture gé

Ce matin j’ai rendez- vous à 7h pour me faire maquiller et coiffer. Aujourd’hui nous faisons la photo de groupe. Les filles sont très belles dans leurs petits maillots de bain colorés Soraya. Elles sont toutes très concentrées malgré les vagues, la chaleur et le soleil qui nous pique les yeux. Elles savent que sur la photo de groupe il faut absolument être à son avantage, c’est cette image qui sera publiée partout. Une fois la photo terminée nous prenons le bateau pour rejoindre une nouvelle île, un "motu" comme on dit ici. Sur le trajet nous dansons et nous chantons, l’ambiance est super ! Nous arrivons sur l’île et sommes accueillies par une troupe de musiciens traditionnels et on nous propose de nous rafraichir en dégustant un jus de coco frais...délicieux! Le paysage est superbe, on se sent seul au monde.

Je pars ensuite tourner quelques images qui seront diffusées le soir de l’élection, les filles restent sur notre première île et profite de la mer translucide. Le tournage terminé, je rejoins le groupe, c’est l’heure de déjeuner ! Ce midi c’est un repas typique qui nous est servi : poisson cru, poisson grillé, racines en tous genres, pain cuit au four et en dessert des fruits marinés dans le lait de coco. C’était délicieux ! C’est vraiment génial d’avoir la chance de pouvoir goûter ce que les tahitiens mangent tous les jours. Nous avons repris des forces. Tant mieux car cette après-midi il y a une course de pirogues opposant mon équipe à celle de Sylvie.

Nous devons choisir 5 candidates chacune. Les équipes se font par tirage au sort. Je suis ravie de mon groupe, mes filles sont sportives et elles ont l’envie de gagner. La course commence, nous avons établi une stratégie, nous ramerons par série de 7 coups de pagaie pour nous changerons de coté. Pour être synchronisé nous hurlons toutes le rythme pour pagayer ensemble. Notre stratégie a payé ! On a gagné ! Je dois dire qu’on s’est surpassée, je ne voulais surtout pas perdre ! Je suis fière de mon équipe. Ce soir, c’est ma dernière soirée a Tahiti, le thème est « tenue Blanche et Rouge » en hommage aux couleurs de Tahiti, les filles sont habillées d’un paréo tahitien et je porte une jupe tahitienne offerte par Hinarere, Miss Tahiti 2014. Les danseurs font la danse du feu, c’est extrêmement impressionnant, ils agitent les flammes près de leur visage, éteignent le feu avec leur bouche, certaines filles se cachent les yeux ! je ne me lasserai jamais de ce spectacle. Samedi 28 C’est mon dernier jour ! Il est 6h et je suis en train de me faire maquiller et coiffer car je dois enregistrer d’autres séquences pour TF1. Il fait un temps magnifique.

Aujourd’hui mon programme est très chargé car après ce tournage, j'enchaine avec une interview puis avec un shooting photo. Je me rends ensuite sur la plage pour profiter des derniers rayons du soleil, mais je dois rapidement aller faire mes valises. Je suis un peu triste de quitter Tahiti, de quitter les équipes mais surtout de quitter les filles. Ces quelques jours m’ont permis d’apprendre à mieux les connaître et a découvrir chacune d’entre elles. Je suis incapable de dire qui parmi elle me succèdera, elles le méritent toutes. Chacune a un petit truc spécial qui la rend unique. Et maintenant que je les connais il m'est vraiment difficile d’être objective. Le choix va être très difficile. Je suis partie avec des préférences et aujourd’hui tout a changé. Je suis pressée de les voir en répétitions, c’est important de voir comment les filles bougent, de voir si elles sont concentrées et surtout si elles restent motivées et énergiques. Miss France c’est comme un marathon, il faut tenir sur la durée et ne rien lâcher. Le retour à Paris va être difficile, je m’étais habituée au soleil, au couronnes de fleurs et aux délicieux fruits frais.

Jeudi 26  : rencontre avec les tortues, les raies et les requins

Je viens de passer ma première nuit sur pilotis ! J’ai très bien dormi et en ouvrant les rideaux je découvre le soleil qui se lève sur l’océan, la vue est absolument magique. Ce matin nous partons avec un groupe de candidates direction l’Hôpital des tortues. Je suis trop excitée, j’adore les tortues ! Mais en même temps je me demande dans quel état elles seront, si elles seront blessées....

Nous arrivons là-bas, les soigneurs nous accueillent les filles sont aussi pressées que moi de voir les tortues. Nous nous installons toutes autour des premiers bassins où se trouvent les animaux à peser. Le soigneur demande si il y a une volontaire pour attraper et porter la tortue, toutes les filles lèvent la main ! Les candidates qui ont été choisies pour pouvoir le faire se donnent à fond, elles m’impressionnent car leurs tortues bougent dans tous les sens mais, elles restent calmes et concentrées pour ne surtout pas les faire tomber.

Durant la suite de l’activité, nous nous occupons des blessures des tortues, comme pour des humains, il faut désinfecter les plaies puis mettre une pommade cicatrisante. Une fois les soins terminés, nous sommes entrées dans l’eau pour nourrir ces gros reptiles, celui dont je m’occupe est aveugle, il ne pourra donc jamais retourner dans l’océan car une tortue aveugle ne peut pas survivre seule. Pour lui donner à manger, il y a une technique: pour qu’elle ouvre la bouche, il faut tapoter délicatement le haut de son crâne puis placer le poisson. C’est impressionnant de voir que même une tortue peut être apprivoisée.

Notre activité est terminée, nous rentrons toutes à l’hôtel Hilton avec des très beaux souvenirs en tête, les filles sont ravies. Après le déjeuner, je change de groupe et nous nous rendons en bateau au milieu du lagon, pour nager avec les raies. Les candidates sont surexcitées. Nous arrivons sur le lagon où nous allons nous baigner, on voit déjà les raies, elles sont énormes ! Et a quelques mètres de là, on peut aussi apercevoir des requins ! Les filles sont partagées entre l’excitation et la peur, moi aussi d’ailleurs. Certaines se jettent à l’eau tout de suite alors que d’autres sont terrorisées. Une des candidates hurle et s’accroche aux autres, tout le monde rit et profite du moment. Le paysage est magnifique et l’entente entre toutes les Miss est parfaite. Cette activité a été le meilleur moment de ce voyage. Je garderais ces images dans la tête toute ma vie.

Avant d’aller dîner les filles et moi passons la redoutable épreuve du test de Culture Générale, elles sont toutes stressées je peux le lire sur leur visage. Le test se déroule bien. J’ai hâte de connaître les résultats et j’imagine quel stress ce doit être pour les Miss. Elles savent toutes que c’est une épreuve importante et que leur place dans les 12 pré-selectionnées en dépend.

Mercredi 25 novembre : shooting en maillot et rencontre avec les médias locaux

Commençons par la soirée d’hier au restaurant le Coco’s. Sylvie et moi arrivons alors que les invités et les Miss sont déjà tous là. Nous étions en direct du JT de TNTV puis de celui de Polynésie Première, c’est important d’être disponible pour les médias locaux également. En arrivant là-bas, nous sommes accueillis par le Ministre du Tourisme que nous avons déjà rencontré plusieurs fois, toujours aussi gentil et chaleureux. Nous nous dirigeons alors à l’intérieur du restaurant où nous retrouvons les candidates, en magnifiques robes de soirée, coiffées et maquillées par leur soin.

Elles sont toutes très belles, je suis impressionnée qu’elles aient réussi à si bien se préparer seule. L’ambiance est très festive, je me balade parmi les invités et discutent un peu, c’est dingue comme les tahitiens portent les Miss en estime. Ils sont ravis des les accueillir chez eux. Ils m 'amusent beaucoup car ils me disent spontanément que leur Miss Tahiti est la plus belle, puis au fil de la conversation me révèlent leur vraie préférence pour d’autres candidates. Mais ils ne voteront jamais pour une autre que la leur, « ca c’est sûr ! ».

La soirée se déroule pour le mieux, les filles sont au top, elles sont belles, elles vont à la rencontre des invités et surtout elles s’intéressent à la vie et aux coutumes tahitiennes. Aujourd’hui, ma journée commence tôt, je me lève a 5h pour avoir le temps de petit déjeuner et être à 6h au maquillage. Une fois prête, je pars en shooting sur la plage en maillot de bain. J’ai hâte de voir le résultat de ces photos ! Une fois mes photos individuelles terminées, deux candidates me rejoignent pour un autre shooting, qui donnera peut-être lieu à une couverture de magazine.

C’est rigolo de poser aux côtés de candidates. J’ai vraiment vu la différence d’attitudes entre le début et la fin de la séance photo, elles avaient pris confiance en elles et étaient beaucoup plus à l’aise. L’après-midi nous avons pris le bateau pour aller à Moorea où nous séjournerons a l'Hôtel Hilton. L’hôtel est magnifique ! J’ai la chance de dormir dans un bungalow sur pilotis, avec une vue imprenable sur le lagon! Dans ma chambre il y a une partie vitrée et éclairée, je peux y voir la mer et les poissons sous mes pieds, j’adore ! Ce soir nous dinons tranquillement à l’hôtel , je ne sais pas comment font les candidates, mais moi je suis très fatiguée à cause du décalage horaire et j’ai toujours du mal à manger dans la journée. Demain je vous raconterai ma nuit au milieu de l’eau…

Mardi 24 novembre : rencontre avec le Ministre du tourisme polynésien et visite du marché

Tout d’abord je vais vous raconter un peu comment s’est passée la soirée d’hier à la Présidence en compagnie du Ministre du tourisme polynésien. Nous sommes arrivées devant un bâtiment magnifique, avec un jardin verdoyant et une grande fontaine. A notre sortie du bus nous sommes attendues par une foule de polynésiens venue découvrir les candidates mais aussi pour supporter leur Miss Tahiti ! Ici les Miss font vraiment partie de la culture et chacun rêve de se titre pour leurs filles, nièces ou sœurs.. . .

La conférence de presse commence, je suis assise à coté de Monsieur le Ministre, il est très gentil et chaleureux, vêtu d'une belle chemise à motifs tahitiens. J’adore la façon dont les gens vivent en Polynésie, tout le monde est accueillant, pétillant et plein de joie de vivre. Ca doit être le climat. Le ministre prend la parole pour exprimer sa joie de recevoir la préparation du Concours Miss France, puis Sylvie remercie toutes les personnes ayant participé à la réalisation d ce voyage. C’est maintenant à mon tour de prendre la parole, je suis assez intimidée malgré les nombreuses prises de paroles que j'ai pu faire cette année en public... Je sens le regard de tous et je me dis qu’il faut que je montre l’exemple aux candidates, je me mets la pression. Finalement tout se passe bien.

Les filles défilent chacune leur tour devant les journalistes, elles sont souriantes et élégantes : elles réussissent très bien cet exercice. Aujourd’hui je me suis réveillée beaucoup trop tôt, à cause du décalage horaire j’ai des fringales au milieu de la nuit et je n’ai pas faim la journée. De toutes façon, je me dis que quitte à être éveillée autant commencer à se préparer. Je me douche, range mes affaires et prépare ma tenue pour la journée. A 8h je pars pour le Marché de Papeete avec un groupe de candidates. Ca sera leur première activité. Le fait d’être en groupe de 10 et de partager une excursion permet d’apprendre à mieux se connaître les unes les autres. J’adore ce marché, on y trouve des fleurs en bouquets, en couronnes ou encore en colliers. Il y aussi de la nourriture, des cosmétiques et surtout des Perles Noires de Tahiti, avec leur couleur si typique. Ici nous avons sous les yeux l’étendue du savoir-faire et de l’artisanat tahitien. Les filles sont curieuses, elles dansent, elles discutent avec les commerçants et les tahitiens venus faire leurs courses. Elles font des photos avec les gens aussi, ils veulent tous avoir leur souvenir avec celle qui sera potentiellement la future Miss France.

On retourne à l’Hôtel Méridien pour le déjeuner, les filles retrouvent le reste du groupe, elles ont plein de choses à se raconter. Ce soir nous avons un diner de gala, du coup cette après midi pour moi c’est plage et préparation. Un des nombreux avantages d’être Miss France est que pour les grands évènements un coiffeur-maquilleur et une styliste s’occupent de moi. Ça c’est génial ! Je vous raconterai cette soirée demain …

Lundi 23 novembre : première journée à Tahiti

Je n’ai pas vraiment réussi à dormir la nuit dernière, je ne sais pas si c’est dû au décalage horaire ou à l’excitation, surement un mélange des deux… Mon premier réflexe au réveil a été de me précipiter vers le balcon pour ouvrir les rideaux et pouvoir profiter de la vue, face à la mer, avec la barrière de corail en fond qui créée des grosses vagues. La vue est magique. Je me demande si les filles ont réussi à dormir. Je vais les retrouver pour le petit déjeuner. Il est 9h30, certaines sont déjà levées depuis plusieurs heures et sont allées prendre des photos sur la plage. Je m’installe à table avec elles pour pouvoir discuter un peu. Je les trouve adorables, elles ont plein de questions, et je sens qu’elles écoutent vraiment mes conseils.

En les regardant je me demande comment aurait été mon aventure si je m’étais présentée cette année. Je suis troublée de ne pas retrouver mes candidates de l’année dernière. Je commence à être un peu nostalgique. Après un bon petit déjeuner plein de fruits tropicaux je décide d’aller profiter un peu de la plage pendant que les candidates se baladent dans l’hôtel. L’après-midi je suis en tournage pour des vidéos qui seront diffusées le soir du prime de l'élection Miss France. Puis je me prépare pour la conférence de presse qui aura lieu ce soir à l'hôtel de la Présidence et en présence du ministre du tourisme de Tahiti. Les candidates ont toutes été maquillées et coiffées, elles sont prêtes à être présentées à la presse qui nous suit pour le voyage ainsi qu’aux Tahitiens qui nous reçoivent.

Dimanche 22 novembre : on s'envole pour Tahiti

Aujourd’hui c’est le jour du départ, je vais retrouver les 31 nouvelles candidates en course pour me succéder. Je suis très excitée de toutes les revoir. J’imagine très bien l’état dans lequel elles doivent être. L’année dernière j’étais à leur place, pressée d’arriver au soleil. Ce voyage à Tahiti va nous faire du bien, il permet de s’éloigner et d’essayer de ne pas penser au climat difficile qui règne en métropole depuis quelques jours. Je vois bien que toutes les filles sont touchées, mais il faut continuer.

On part pour choisir la nouvelle ambassadrice des français, pour offrir un peu de rêve. Je les rejoins à l’hôtel Millenium à Paris, c’est un peu l'euphorie, elles pèsent leurs valises, sortent des habits pour les alléger, en mettent d’autres. Je me souviens de ce dilemme : quels sont les indispensables ? Finalement nous partons toutes, direction l’aéroport, l’ambiance est festive et les Miss font leur cri de guerre. Leur groupe est très soudé, ca fait plaisir à voir. Ca y est nous sommes dans l’avion, le vol va être long mais j’ai du sommeil à rattraper et puis Tahiti ça se mérite !

Après environ 22h de trajet nous atterrissons à Papeete, où nous sommes accueillies par un groupe de danseurs et danseuses traditionnels. La musique est très entrainante, les costumes incroyables, certains danseurs ont d’énormes tatouages tahitiens, ils poussent des cris, c'est très émouvant et chaleureux, après quelques minutes de chorégraphie les danseurs nous invitent à se joindre à eux. Nous sommes toutes un peu gênées, mais on se prête au jeu; on a envie de s’immerger dans la culture locale.

J’ai hâte de connaitre les filles un peu plus et d’avoir de vrais moments avec chacune d'elles. 


Jour 1

Jour 2

Jour 3