Miss France 2018 : Miss France 2012 : Pourquoi Brest a tout à y gagner

Voir le site Miss France 2018

Miss Bretagne 2011 - Audrey Bönecker - Candidate Election Miss France 2012
Par Jordan GREVET|Ecrit pour TF1|2011-11-29T11:29:00.000Z, mis à jour 2011-11-30T15:18:46.000Z

Revue de presse. Alors que Miss France 2012 se déroulera samedi à Brest, "Le Télégramme" explique les avantages que tire la ville à organiser l'élection.

Samedi, l’élection de Miss France 2012 se tiendra à Brest, la ville originaire de Laury Thilleman. l'actuelle tenante du titre. A cette occasion, la ville bretonne bénéficie d’une belle exposition médiatique. Et alors que toute la région soutient sa Miss Audrey Bönecker, pour la ville de Brest, les retombées sont également - et surtout - économiques et touristiques, comme le souligne Le Télégramme.

En effet, s’il est encore un peu tout pour mesurer les gains financiers que tirera Brest de Miss France, dans les autres villes de France où a eu lieu l’élection, le bilan est positif. Comme par exemple à Dunkerque, la ville où a été élue Valérie Bègue en 2007. "La ville était en fête", se souvient un élu municipal. "Les hôtels et les restaurants affichaient complet. Les sujets TV, qui étaient diffusés sur TF1, mettaient notre collectivité réellement en valeur. Ces images ont donné envie à des gens de découvrir la ville", explique-t-il au Télégramme, avant de conclure : "Au niveau touristique, les retombées ont été excellentes. Je pense que l'investissement de base a été largement rentabilisé".

De son côté, la ville de Caen, où a été élue Laury Thilleman l’an dernier, est arrivée à la même conclusion. La mairie explique en effet au Télégramme que les retombées économiques ont largement surpassées les frais engagés pour organiser l’élection. De plus, les sujets consacrés à Miss France à la télévision et dans les journaux, ont permis à la ville d’attirer de nouveaux visiteurs. Miss France ou comment donner envie aux Français de partir à la découverte des régions.