Miss France : La pression monte chez les Miss !

miss-france-pression-monte-chez-miss-7910516
A J-4 avant l'élection de Miss France 2016, les répétitions s'intensifient pour les 31 Miss régionales. Et la pression monte encore d'un cran lorsque Caroline Gavignet, la productrice de l'émission, leur rend une petite visite...

Le temps presse : les 31 Miss régionales n’ont plus que quelques jours pour assimiler toutes les chorégraphies qu’elles devront exécuter à la perfection le soir de l’élection de Miss France 2016. Depuis leur retour de Tahiti au début du mois, les 31 prétendantes au titre de Miss France travaillent d’arrache-pied pour être fin prêtes le 19 décembre prochain. A quatre jours du grand soir, Caroline Gavignet, la productrice de l’émission a décidé de leur rendre une petite visite pour constater les progrès des jolies jeunes femmes qui espèrent toutes décrocher la fameuse couronne. L’occasion pour elle de nous en dire un peu plus sur les Miss et le show de samedi.

Alors que les 31 Miss continent de répéter, Caroline Gavignet les observe et n’hésite pas à leur donner quelques conseils. Mais celle-ci se montre très confiante : elle trouve que les 31 Miss sont très motivées malgré des chorégraphies de plus en plus exigeantes chaque année. "On leur demande non seulement d’apprendre toutes les chorégraphies, ce qui n’est pas aisé, mais en plus de rentrer vraiment dans l’esprit des tableaux," a-t-elle confié à MyTF1.

Les 31 Miss savent que le moindre faux pas peut leur coûter l’écharpe tant désirée. Et certaines ne cachent pas qu’elles appréhendent particulièrement le prime de samedi. Miss Bourgogne avoue : "Le stress commence à monter un peu. Pour le moment, je connais bien ma chorégraphie (…) mais le jour J, il peut y avoir des petites surprises." Miss Nouvelle Calédonie sait qu’il "faut soigner les petits détails parce qu’ils peuvent mettre en péril le prime", la hantise de toutes les Miss. Caroline Gavignet trouve qu’il est tout à fait normal que toutes les filles commencent à stresser. Elle déclare en effet : "On n’a pas le droit à l’erreur. Donc c’est normal que les filles aient la pression." "Après c’est la magie du direct et la magie de la scène. Une fois qu’elles y seront, je suis persuadée que tout se passera bien," confie-t-elle visiblement très confiante.

Rendez-vous donc le 19 décembre prochain pour découvrir les différents tableaux préparés par les Miss, ainsi que le nom de l’heureuse élue qui succédera à Camille Cerf.



News associées