Christophe Beaugrand : "Iris Mittenaere a su rester naturelle"

Voir le site Ninja Warrior

Christophe Beaugrand
Par TF1 PRO|Ecrit pour TF1|2018-08-09T10:38:11.987Z, mis à jour 2018-08-09T10:38:20.894Z

Christophe Beaugrand revient pour une troisième saison de « Ninja Warrior » avec humour et bonne humeur.

A quelles nouveautés pouvons-nous nous attendre dans cette édition ?
Chaque année, les équipes de production font le tour des pays d’Europe pour sélectionner les meilleurs obstacles. Comme l’émission revient pour une troisième saison, proposer de nouveaux obstacles est primordial pour se renouveler. C’est d’autant plus important que certains «champions» reviennent d’une année sur l’autre. Le décor a également changé. La tour des animateurs en haut du fameux mur incliné nous offre maintenant une position centrale. Nous avons la chance d’être dans un cadre magnifique. La baie de Cannes avec la mer et les palmiers apporte un vrai plus à l’émission.

Après deux saisons avec Denis Brogniart, votre duo est parfaitement rodé...
Nous sommes sur la même longueur d’onde. C’est très agréable de travailler en tandem avec lui. Denis s’attache davantage au parcours sportif des candidats qui ont des palmarès. Pour ma part, je reviens plutôt sur des anecdotes, source de plaisanterie. Tout n’est pas totalement improvisé ! Nous enchaînons chaque soir une grosse cinquantaine de candidats. Si certains d’entre eux ont des particularités, il faut le savoir avant pour pouvoir rebondir. On ne peut pas le découvrir sur les fiches au dernier moment. L’air de rien, c’est du travail !

Iris Mittenaere vous a rejoints. Comment s'est passée votre collaboration ?
C’est une grande bosseuse. Elle est impressionnante. Il n’y a pas si longtemps, elle faisait des études très sérieuses et prenantes en dentaire. Malgré le gigantisme du décor et les 450 personnes du public, elle a su rester totalement naturelle. Elle reprend le rôle tenu par Sandrine jusqu’à maintenant : être très proche des familles et des candidats. Le public est très content de la rencontrer. Ce n’est pas qu’une animatrice, c’est aussi une reine de beauté. En plus, elle avait participé à la première édition. Même si son passage n’avait duré que dix secondes !

Quelles consignes donnez-vous aux candidats ?
Je pense qu’il vaut mieux éviter de manger une choucroute avant de se lancer, mais sinon, je n’ai pas de conseil spécifique à leur donner ! Certains sont là pour s’amuser et viennent déguisés ou avec des potes. Ils ne prétendent pas à des résultats sportifs exceptionnels. Ce côté festif fait aussi que l’émission plaît au plus grand nombre et pas seulement aux grands sportifs. D’autres sont vraiment au taquet et s’entraînent depuis un an ou plus. C’est une émission culte, notamment chez ceux qui font du crossfit. Certains fans regardaient les vidéos de la version américaine sur internet et attendaient avec impatience qu’elle arrive en France.

Le gain reste-il identique aux années précédentes ?
Oui, le gain est de 100 000 euros. Il faut pour cela arriver en haut du mur incliné en moins de 30 secondes. Il n’y a pas encore eu de gagnant dans la version française. Aux États-Unis, il a fallu attendre la septième saison. C’est ce qui rend le challenge d’autant plus impressionnant pour le public.

Christophe Beaugrand vous donne rendez-vous VENDREDI 31 AOÛT à 21 heures sur TF1 !

en savoir plus : Christophe Beaugrand