EXCLU - Sébastien sur sa disqualification dans Ninja Warrior : "Je reste déçu mais pas frustré"

Voir le site Ninja Warrior

Sébastien Gottiniaux
Par Ruben VANYPER|Ecrit pour TF1|2017-07-26T16:12:00.843Z, mis à jour 2017-07-26T16:12:01.844Z

Sébastien a été disqualifié de l'aventure Ninja Warrior aux portes de la finale. En exclusivité pour MYTF1, le candidat livre sa réaction et son ressenti. L'occasion pour les internautes d'en savoir plus sur son après-parcours.

Ses compétences de grimpeur et cascadeur n'auront pas été suffisantes à remporter le titre de Ninja Warrior 2017. Pourtant, Sébastien était plutôt bien parti ! Après avoir dépassé l'obstacle de l'homme-araignée puis l'ascenseur, il est arrivé au buzzer en 3 minutes 55. Cependant, lors de l'ultime étape, il a utilisé ses pieds pour grimper alors que la règle était très stricte : il fallait monter l'ascenseur à l'unique force des bras... Il a donc dû être disqualifié et renoncé à remporter le jeu de TF1.

Déçu mais sans regrets

Malgré cet échec, Sébastien ne s'avoue pas vaincu pour autant. A MYTF1, il confie : "Je suis déçu forcément, mais je ne suis pas quelqu'un qui vit avec les regrets. C'était un nouveau défi après Koh-Lanta, Ninja Warrior. C'était l'occasion de voir ce que je valais et me remettre en forme avec un gros objectif", avoue-t-il. Il faut dire que de sa disqualification a été un choc pour les spectateurs et internautes, qui avaient massivement encourage l'ancien aventurier. Lorsqu'il était au Cambodge, il avait également échoué lors de la demi-finale. Quand on lui demande s'il éprouve de la frustration, il répond sans hésiter : "J'aime bien aller jusqu'au bout quand j'entreprends quelque chose. Après non, je ne suis pas frustré. J'ai pris énormément de plaisir dans les deux aventures. Et quand j'échoue, ce n'est jamais une déception, car j'essaye de savoir pourquoi j'ai échoué pour aller de l'avant".

Un entraînement intensif...

Pour appréhender au mieux les épreuves de Ninja Warrior, Sébastien a pris de l'avance. "J'ai su un mois avant que j'allais participer à Ninja Warrior. Je m'entraînais déjà pour récupérer la forme après Koh-Lanta, et je suis passé à un entrainement par jour. C'était principalement axé sur les bras et les jambes", confie-t-il. Sportif, le Normand pratique l'escalade depuis plusieurs années. Alors quand il a su qu'il participait au jeu d'aventure, il s'est fait un entraînement sur-mesure. "Je voulais reprendre la forme pour Ninja Warrior et comme je suis moniteur d'escalade, je me suis fait des parcours spécifiques pour être au top de ma forme", a-t-il ajouté. 

Les jambes, le point faible de Sébastien

Pour Sébastien, certaines épreuves étaient plus dures que d'autres, notamment celles qui demandaient de puiser sur la forces des jambes. "Les obstacles axés sur les jambes sont mes points faibles. Je me mettais une grosse pression avant chaque épreuve, et celle que je redoutais le plus, c'est celles où je devais sauter dans le trampoline", a-t-il avancé. Téméraire et aventurier dans l'âme, Sébastien s'est étonné lui-même d'avoir été à l'aise sur des épreuves qu'il pensait ne pas maîtriser. "Bizarrement, c'est sur les obstacles où je pensais être le plus à l'aise et avoir de la marge que je me suis planté", a-t-il conclu.

Revivez le parcours de Sébastien dans Ninja Warrior :


en savoir plus : Sébastien, Denis Brogniart