Ninja Warrior : Frédérick Bousquet : "J’ai du mal à rester agrippé"

Voir le site Ninja Warrior

Frédérick Bousquet
Par Nicolas Palita|Ecrit pour TF1|2017-06-22T20:00:13.780Z, mis à jour 2017-07-18T07:59:41.040Z

L’ancien vice-champion olympique et vice-champion du monde se frotte au parcours de Ninja Warrior. Sensations fortes garanties ! Regardez...

A 36 ans il a presque tout gagné sauf Ninja Warrior. Jeune retraité de la natation, le sportif continue d’aimer les challenges. Pour lui le jeu représente un véritable retour à la compétition. Et pour une fois il n’est pas certain d’atteindre le podium… D’ailleurs malgré toutes les épreuves qu’il a remportées, Frédérick Bousquet stresse. Homme de défis, il sait que le mental est très important pour « ne rien lâcher ». C’est pour cela qu’il compte bien s’appuyer sur son expérience et sa volonté de fer pour compenser la perte des qualités physiques qu’il possédait en tant que champion. Regardez la vidéo.


"J’ai beaucoup de doutes et j’espère ne pas être ridicule" explique-t-il avec humilité. D’autant que ses proches et ses fans lui mettent la pression. Ils ne comprendraient pas que l’ancien vice-champion olympique soit éliminé rapidement. Pourtant le parcours de Ninja Warrior s’annonce plus que compliqué. Si Frédérick Bousquet est comme un poisson dans l’eau, quand il s’agit de franchir un mur ou de sauter des obstacles, ce n’est pas la même histoire. "Mon point faible ce sont mes poignets car j’ai du mal à rester agrippé. Une victoire serait incroyable et j’en retirerai autant de fierté que mon premier titre de champion de France" confie le sportif. Afin d’y parvenir il sait déjà la stratégie qu’il va mettre en place. Il va s’économiser pour terminer le plus fort possible. Frédérick Bousquet pensera aussi à sa fille Manon. A 7 ans elle est sa plus grande supportrice et sera fière de son papa quoi qu’il arrive !