Ninja Warrior : Laura Mete, une séductrice part au combat

Voir le site Ninja Warrior

laura Mété 3
Par Nicolas Palita|Ecrit pour TF1|2017-07-14T15:34:12.009Z, mis à jour 2017-07-18T07:59:15.397Z

Au-delà de ses airs d’ange et de son physique d’athlète la candidate a aussi une volonté de fer. Elle espère faire mieux qu’en 2016.

A 29 ans la lilloise participe pour la seconde fois à Ninja Warrior. L’année dernière elle a brillé en faisant partie des quatre filles qui atteignaient les demi-finales. A l’époque elle voulait prouver que les femmes ont des « capacités » et de la « force » pour participer à ce genre de compétitions. Un souhait plus qu’accompli et que Laura Mete a réussi en laissant « parler mon corps et en mettant mon esprit de côté » explique-t-elle.


En 2017 beaucoup de choses ont changé. L’enseignante de pole dance vient de réaliser son rêve en ouvrant une école avec son conjoint. Sa participation lui a aussi permis de prendre plus confiance en elle. D’autant que de nombreux fans continuent de la féliciter et que des spécialistes du pole dance la complimentent encore pour avoir donné une bonne image de leur discipline. Riche de ces encouragements, la candidate compte bien aller encore plus loin. « C’est une deuxième chance qui s’offre à moi. Mais tout peut arriver, le pire comme le meilleur » confie-t-elle lucide et consciente de la difficulté des épreuves qui l’attendent. Afin de relever le défi qu’elle se fixe, Laura Mete a fait beaucoup de musculation pour renforcer ses jambes. Elle s’est aussi entraînée dans des skate parc pour améliorer sa détente et son impulsion. Plus expérimentée et plus musclée, la sportive pourrait bien réserver de bonnes surprises…



en savoir plus : Denis Brogniart, Sandrine Quetier