Ninja Warrior : Merwan Rahmi veut exploser le buzzer

Voir le site Ninja Warrior

Merwan Rahmi
Par Nicolas Palita|Ecrit pour TF1|2017-06-23T14:54:08.882Z, mis à jour 2017-06-23T14:54:09.925Z

Finaliste l’année dernière, cet enseignant rêve d’aller encore plus loin pour rendre hommage à ses élèves.

Servir d’exemple ! Telle semble être la devise de Merwan Rahmi. Force est de reconnaître que son parcours n’a pas été des plus faciles. En difficulté scolaire parce qu’il préfère s’amuser, il rate son bac à plusieurs reprises avant de l’obtenir puis de devenir professeur de sport. Ses échecs passés lui donnent l’envie de réussir. Il se définit comme « quelqu’un qui n’abandonne jamais et qui veut montrer que le travail paie ». Un caractère et des convictions qui lui permettent d’accéder au stade de la finale l’année dernière.


En 2017, ce n’est plus la même histoire. Fort du soutien de ses proches et de ses élèves, Merwan Rahmi affirme de plus grandes ambitions. Un brin déçu, il veut prendre sa revanche. Afin d’y arriver il bénéficie de plusieurs atouts. Premier d’entre eux, l’expérience acquise. « Je sais qu’il faut prévoir tous les obstacles mais chaque chose en son temps » explique-t-il voulant les aborder un par un sans penser à l’ensemble du parcours. Second atout, il s’entraîne depuis un an avec Antone Rizzo, finaliste lui aussi l’année dernière. Grâce à cette préparation Merwan Rahmi a gagné en équilibre et en puissance musculaire. Dernier atout : la motivation que lui donnent ses élèves. C’est en effet avant tout pour eux et pour leur montrer l’exemple que le candidat rêve d’aller jusqu’à la tour des héros…