Ninja Warrior, un disposition hors norme, en quelques chiffres clés

Voir le site Ninja Warrior

Sandrine Quétier, Denis Brogniart et Christophe Beaugrand
Par Sabine BOUCHOUL|Ecrit pour TF1|2017-06-22T08:05:47.014Z, mis à jour 2017-06-22T08:07:52.601Z

Ninja Warrior revient pour une deuxième saison qui s'annonce plus passionnante et disputée que jamais. MYTF1 vous livre quelques chiffres clés de cette nouvelle édition.

7000 m² : c’est l’espace dédié au plateau de télévision qui accueille Ninja Warrior cette année. Il s’agit tout simplement du grand plateau jamais réalisé. 
4000 : c’est le nombre de personnes ayant déposé une candidature spontanée pour participer à l’aventure 2017. Signe d’un réel engouement !
6 mètres : c’est la hauteur du plus grand obstacle de Ninja Warrior. Cette année, les épreuves sont encore plus impressionnantes, les bassins ont une double contenance. 
18 : c’est l’âge du plus jeune candidat à participer à Ninja Warrior. Le plus âgé, lui, à 67 ans. Le profil des participants est très divers : des personnes ordinaires, des personnalités connues, des sportifs de haut-niveau ou des amoureux de sport. 
200 : c’est le nombre de candidats qui tenteront leur chance sur le parcours des héros
50 : c’est le nombre de candidats en lice qui s’élanceront lors d’une même soirée. Ils se mesureront à un premier parcours de qualification, puis les 15 meilleurs affronteront un parcours de demi-finale encore plus difficile.
5,3 millions : lors de la première édition de Ninja Warrior, 5,3 millions de téléspectateurs ont suivi en moyenne le programme. 
2 : dans l’édition américaine de Ninja Warrior, seuls deux athlètes ont réussi à dompter la tour des héros en huit saisons. Il a fallu atteindre la septième saison pour avoir un premier héros.