Ninja Warrior - Thomas Ballet : "Je suis fier d'avoir été le seul à atteindre la Tour des héros"

Voir le site Ninja Warrior

Ninja warrior - Le parcours de Thomas Ballet – Ninja Warrior
Par Marine Madelmond|Ecrit pour TF1|2017-07-22T06:00:35.026Z, mis à jour 2017-07-22T06:00:35.026Z

La deuxième saison de Ninja Warrior a été riche en surprises. Qualifié en finale vendredi soir sur TF1, Thomas Ballet a réalisé un véritable exploit en atteignant la fameuse Tour des Héros. Le conseiller en management de 27 ans, fier de son parcours, a accepté de répondre à nos questions.

MYTF1 : Quel était votre objectif en participant à Ninja Warrior ? 
Thomas Ballet : Ne pas me ridiculiser et au fond voir de quoi j'étais capable.

MYTF1 : Etiez-vous stressé avant le parcours de la finale ? 
Oui, le parcours commençait par un jeu de jambes. Mon point faible. On attend tous pendant des heures enfermés dans une salle. On est comme des lions en cage, certains s'échauffent, on discute, on fait les malins pour impressionner les autres, cela fait partie du jeu. Forcément oui, j'avais la pression.

MYTF1 : Vous attendiez-vous à être dans le trio des finalistes ? 
Non, je n'avais posé qu'un jour de congé pour les qualifications.

MYTF1 : Guillaume Moro et Manuel Cornu sont des passionnés d’escalade, vous avez donc un point commun avec eux. Pensez-vous que cette discipline vous a permis d’aller jusqu’en finale ? 
Oui l'escalade est un sport complet, physique et mental sur des situations qui varient toujours, ce qui entraîne la remise en question, l'adaptation et donc la progression.

MYTF1 : Qu’avez-vous ressenti après avoir dépassé l’obstacle de l’ultime envol alors que les deux autres candidats avaient chuté à cette étape ? 

C'était juste énorme, je ressentais à la fois les émotions du public et les miennes. Il y avait une énorme énergie qui m'animait et qui effaçait toute la fatigue de l'effort.

MYTF1 : Et lorsque vous étiez en bas de la corde (Tour des héros), à quoi pensiez-vous ? 
Je ressentais la fatigue, je me suis recentré et j'étais prêt à tout donner.

MYTF1 : La déception doit être grande après avoir échoué à quelques secondes du chrono… Comment avez-vous vécu cet échec ? 
Cet échec a juste révélé ce que je savais déjà, j'ai de grandes capacités physiques et mentales mais surtout un gros point faible, aller au bout des choses. J'ai eu une pensée qui m'a coutée 100 000 euros.

MYTF1 : Vous avez eu une "pensée", c'est à dire ? 
Au 3/4 de l'obstacle, j'ai pensé "tu ne dois pas ralentir". "Ne pas", la négation qui entraîne automatiquement ton corps vers le bas, il a commencé à ralentir, je le sentais, j'ai lutté. Cela n'a pas suffi. C'était hyper dur de se retrouver à taper sur le buzzeur et de comprendre que c'était trop tard. Mais les sourires de mes camarades, la fierté d'avoir été le seul à réussir ce parcours en Europe et d'être français m'ont vite fait oublier que je n'allais pas repartir avec 100 000 euros.

MYTF1 : Avez-vous envie de retenter l'expérience Ninja Warrior ? 
Oui, pour aller au bout des choses et non car j'ai eu de la chance et que je risque juste de faire moins bien. C'est un parcours très dur, aléatoire, il faut maîtriser pleins de paramètres....

MYTF1 : Que retenez-vous de cette expérience ? 
Qu'il faut avoir confiance en soi, que j'ai beaucoup appris des autres, j'ai rencontré des profils atypiques qui vivent leur passion à fond et c'est ce qui est beau.

MYTF1 : Dans votre portrait et durant l’émission, vous avez affirmé être célibataire. Est-ce toujours le cas ? 
Oui toujours. Mais...