Sandrine Quétier, Christophe Beaugrand et Denis Brogniart vous livrent leurs impressions !

Voir le site Ninja Warrior

NinjaWarrior
Par Ruben Vanyper|Ecrit pour TF1|2016-06-09T14:18:04.746Z, mis à jour 2016-06-09T22:46:56.004Z

Ninja Warrior arrive bientôt sur TF1 ! A cette occasion, nos trois animateurs vous livrent en exclusivité leurs premières impressions sur ce programme flambant neuf !

Denis Brogniart : "Vous allez pouvoir vous identifier à ces candidats"



Denis Brogniart est le premier à faire part de ses impressions sur Ninja Warrior. L'animateur qui anime Koh-Lanta depuis plusieurs années a expliqué que c'est avant  tout "le dépassement de soi qui est mis en avant", avant de faire un lien entre ce programme et le jeu d'aventure : "on peut faire le rapprochement avec Koh-Lanta [...] Vous allez pouvoir vous identifier à ces candidats, vibrer avec eux, être déçus comme eux, être transcendés comme eux quand ils arriveront à franchir le mur".


Sandrine Quétier : "Ninja Warrior est un programme exaltant"

Pour Sandrine Quétier qui joue le rôle de "la maman, la tata, la nounou de certains candidats", le jeu d'aventure est un "programme exaltant". "Jamais je n'aurais pu ressentir ces émotions-là", lance-t-elle. "C'est une aventure très physique, humaine et sportive extraordinaire". Concernant le profil des candidats, l'animatrice balance : "on a du sportif aguerri, du bodybuildé, des gens comme vous et moi, bref plusieurs profils". Ça promet !


Christophe Beaugrand : "C'est très addictif"

Christophe Beaugrand a lui aussi fait part de son ressenti sur Ninja Warrior. "Avec Denis, on est dans la tour animateur. On a essayé de mettre de l'humeur et on s'est beaucoup amusés, c'est très addictif". Sur les performances des candidats, là encore, l'animateur ne mâche pas ses mots : "On était tous très impressionnés par leur performance et je suis sûr que vous allez vous prendre au jeu", glisse-t-il le sourire aux lèvres.


Ninja Warrior, bientôt sur TF1 ! 



en savoir plus : Christophe Beaugrand, Sandrine Quetier, Denis Brogniart