Pour Sarah - Comment va Justine Rozon, la “vraie Sarah”, aujourd’hui ?

Pour Sarah - Comment va Justine Rozon, la “vraie Sarah”, aujourd’hui ?
“Pour Sarah”, une histoire qui fait écho à celle de Justine Rozon, victime d’un terrible accident de voiture à l’été 2010. Son père et producteur, François Rozon, nous donne de ses nouvelles.

Comment va votre fille Justine ?

Elle va beaucoup mieux même si sa santé reste fragile. Aujourd’hui, Justine doit régulièrement se rendre à l’hôpital et a un vrai suivi médical. En 2015, elle a reçu sa greffe des intestins qu’elle attendait avec beaucoup d’espoir. Mais cette greffe ne signifie pas pour autant que tous les problèmes de Justine ont disparu. Certes, ça lui facilite beaucoup la vie mais elle prend toujours un traitement antirejet. Ce greffon lui a également apporté son lot de pathologies et Justine a eu un cancer quelques temps après sa greffe. Une nouvelle épreuve et une nouvelle hospitalisation mais heureusement, elle est maintenant guérie. Elle doit avoir de nouvelles opérations dans les mois à venir notamment concernant ses muscles abdominaux qu’elle n’a plus. Près de 10 ans après ce terrible été, elle subit toujours les conséquences de cet accident.

Et moralement, comment parvient-t-elle à tenir le coup ?

Depuis le premier jour, Justine est une battante. Elle a toujours été très entourée par ses amis et sa famille, ce qui lui permet de garder le moral malgré les épreuves. Il est très difficile pour elle encore de se projeter dans un avenir. Elle a suivi des cours à l’université mais difficile de suivre un parcours scolaire complet entre deux hospitalisations. Ma fille se reconstruit jour après jour, un pas après l’autre, et rêve de pouvoir ouvrir sa propre école de yoga. Elle ne mène pas la même vie que les jeunes filles de son âge et n’a jamais pu vivre dans l’insouciance. Ne serait-ce que de manger ce qu’elle a envie n’est pas possible. Mais ce qui est agréable aujourd’hui, c’est que l’on partage de plus en plus de choses ensemble.

Est-ce que Justine a vu la série “Pour Sarah” ou préfère-t-elle vivre ça de loin ?

Elle a regardé la version canadienne qui est très fidèle à la version française. Ma fille a préféré rester en dehors du projet parce que sa réalité était presque insurmontable. Une réalité que le téléspectateur ne peut pas forcément supporter alors le scénario a dû être adapté. Il fallait que cette série puisse être regardée en famille car le but de ce projet était avant tout de sensibiliser le maximum de monde sur la prévention routière.


Dans la vraie vie, le conducteur responsable de l’accident a écopé de trois ans de prison. Vous lui en avez voulu ?

Honnêtement, je n’avais pas d’énergie pour haïr ce gamin au moment des faits. Je devais gérer la vie de ma fille et c’était tout ce qui m’importait alors. J’ai laissé faire la justice en me disant : il arrivera ce qu’il arrivera. Pour moi, il s’agissait d’une erreur de jeunesse mais le jeune devait prendre conscience de la gravité de ses actes. Si on m’avait dit qu’une autre alternative que celle de la prison existait, je ne m’y serais pas opposé. Comme le dit si bien ma fille, cela ne changerait rien à sa situation. L’important était que le conducteur apprenne de son erreur et qu’il ne recommence pas. Récemment, j’ai posé la question à Justine : ‘est-ce que tu regrettes d’être monté dans cette voiture ?’ Elle m’a répondu : 'Ça ne changerait rien Papa. Je n’ai pas le temps pour ça'; Ma fille m’a prouvé une fois de plus, toute la sagesse et la maturité dont elle fait preuve. Elle me donne des vraies leçons de vie au quotidien et me rend meilleur. Je ne vois plus les choses de la même façon et elle non plus, évidemment.

Pour Sarah - Jeudi 3 octobre sur TF1 et en replay sur MYTF1

En savoir plus sur Clement Remiens

News associées