Premier rendez-vous : ça a matché/ça n’a pas matché… le résumé du 13 juin !

Voir le site Premier rendez-vous et plus si affinités

FIRST DATE
Par SB|Ecrit pour TF1|2017-06-13T16:02:35.531Z, mis à jour 2017-06-13T16:02:35.531Z

Huit nouveaux célibataires se rencontrent pour la première fois en espérant trouver le grand amour. Est-ce que ça a marché ? Résumé détaillé de ce deuxième épisode.

1/ Ça a (vraiment bien) matché : Manon et Thomas

Manon, 22 ans, aime les « vrais hommes », les hommes tatoués, bronzés qui en imposent. De prime abord, Thomas, 26 ans, est tout à fait son type de garçons. En tout cas, ce dernier n’est pas insensible au charme de la Stéphanoise et il la trouve tout de suite à son goût. Manon, elle, n’est pas séduite par les boucles d’oreilles de Thomas en revanche, elle le trouve "très bien fait" et elle ne le "laissera pas dormir dans la baignoire". Le courant passe vite entre les deux prétendants. Manon prend les devants pendant le repas. Les deux jeunes gens se cherchent, se testent, se taquinent. La température monte un peu, il y a de l’électricité dans l’air. Evidemment, ces deux-là conviennent d’un deuxième rendez-vous. Pour fêter ça, Thomas dépose un bisou sur la joue de Manon.

2/  Ça a matché : Maëva et Geoffrey

Naïve, douce, gentille et maladroite, Maëva "cherche le grand amour", les papillons dans le ventre, les paillettes dans les yeux. Cette infirmière de 29 ans n’est pas à l’aise lors de son rendez-vous avec Geoffroy, 29 ans. Ce dernier n’a pas vraiment eu le coup de foudre au premier regard. "Elle ne correspond pas à mes goûts physiques", confie-t-il à la caméra. L’amorce est poussive, la discussion ponctuée de blanc, Maëva, très stressée, est sur le point de perdre ses moyens. Geoffrey n’est pas le plus à l’aise non plus, les débuts sont maladroits. Mais avec le temps, la glace fond et les deux prétendants trouvent finalement un terrain d’entente. Geoffroy tombe doucement sous le charme de la folie douce de la jeune femme. C’est bras dessus bras dessous que les deux prétendants partent, acceptant de convenir d’un deuxième rendez-vous.

3/ Ça a matché (voir même chauffé) : Sophie et Aldo

Sophie a 57 ans et elle est célibataire depuis une dizaine d’années. Elle cherche un homme "authentique". Aldo, ancien sportif et comédien, est père de famille mais il lui manque l’amour pour s’épanouir. Entre eux, le courant ne passe pas tout de suite. Sophie ne se dit pas physiquement conquise. Quelques cocktails de fruit, un repas et un poète coquin récité par Sophie à Aldo et la glace fond. Un parfum de séduction flotte dans l’air du restaurant jusqu’au moment où la poétesse demande l’âge. Ce dernier s’emballe un peu et refuse catégoriquement de le dire. Mais l’animosité qui s’est soudainement installé s’envole quand les deux prétendants partagent une mousse au chocolat. Pour Sophie et Aldo, le feu est là et ils acceptent volontiers de se revoir.

4/ Ça n’a pas matché : Christian et Dorothée

Christian, 41 ans, a toujours fait passer les affaires avant l’amour. Très exigeant sur le physique, il veut une femme soit charmante, élégante, sexy. "Une bombe atomique". Christian est tout de suite sous le charme de Dorothée, 36 ans. Le coup de foudre n’est pas immédiat du côté de la jeune femme. Elle est même déçue mais joue le jeu, un peu trop même. Les avances et les projections beaucoup trop loin dans le futur de Dorothée effraie le quarantenaire qui « ne veut pas qu’elle débarque chez moi ». Dorothée pense qu’il y a quand même une alchimie entre eux et ne cesse de parler mariage. Elle souhaite un deuxième rendez-vous.  Christian est catégorique : c’est non. "Je suis franc, je ne pense pas qu’on soit fait l’un pour l’autre". La jeune femme est sonnée, elle n’imaginait pas un refus de la part de Christian.