Guillaume Cramoisan en flic de terrain

Voir le site Profilage

Profilage
Par Muriel DEHAINAULT|Ecrit pour TF1|2009-04-08T12:03:00.000Z, mis à jour 2009-04-08T12:03:00.000Z

Pourquoi avoir accepté ce projet ?
J'avais déjà « goûté » à l'univers policier par le passé et, pour être honnête, l'idée d'interpréter un nouveau rôle de flic ne m'intéressait pas particulièrement. Mais par curiosité, j'ai décidé de lire le scénario... et j'ai été séduit ! Peu de temps après, j'ai rencontré Eric Summer, le réalisateur des 6 épisodes. Nous avons longuement discuté de ses envies pour la série et il m'a définitivement convaincu. J'ai senti en lui une volonté de créer un univers personnel et j'ai eu envie, moi aussi, de participer à la mise en place de cette nouvelle aventure pleine de promesses.
Quelle est l'originalité de cette nouvelle série policière ?
Elle tient en partie à la cohabitation entre le personnage du policier
« traditionnel » et celui de la psychocriminologue. Ils appréhendent les enquêtes de manière totalement différente et cette opposition entre les deux personnages principaux apporte une réelle originalité en comparaison d'autres séries du même genre. Par ailleurs, les scénaristes ont réalisé un travail minutieux sur les intrigues. Chaque épisode raconte une histoire vraiment originale et complexe, dont l'issue n'est jamais prévisible.
Comment décririez-vous Matthieu Pérac ?
Pérac est un homme stable, honnête, sérieux et rigoureux. Il a foi en son métier et rassemble toutes les caractéristiques du bon flic, se révélant notamment très efficace sur le terrain. Mais il a une vision du monde assez tranchée et peut parfois se montrer autoritaire et intransigeant parce qu'il est persuadé de faire ce qui est juste. Pour interpréter ce rôle, j'ai surtout cherché à être sobre, simple et cohérent, afin de faire accepter ce personnage tel qu'il est.
Pourquoi montre-t-il tant d'hostilité à l'encontre de Chloé ?
Matthieu se considère, à juste titre, comme un bon professionnel. En découvrant que son chef lui impose la présence d'une psychocriminologue au sein de son équipe, il a le sentiment que son travail est remis en cause. Il pensait avoir établi avec le commissaire Lamarck une relation de confiance et se sent, par conséquent, un peu trahi. Comme il ne comprend pas sa décision, il se rebelle. Et sur le terrain, Chloé et Matthieu ne se comprennent pas. Ils n'ont pas la même façon de travailler, de réfléchir, de parler ni d'agir. Cette confrontation entre deux logiques et deux méthodes m'a vraiment plu car elle offre la possibilité d'explorer des terrains différents et parfois drôles, sans pour autant franchir le pas de la comédie.
Comment s'est déroulé le tournage ?
Je ne connaissais personne, hormis Jean-Michel Martial, avec lequel j'avais tourné dans Les Parisiens de Claude Lelouch. Sur le plateau, j'ai découvert en Odile Vuillemin une jeune femme sensible qui s'est totalement impliquée dans son rôle. Ce tournage était extrêmement dense pour nous deux parce que nous avions énormément de texte et de séquences.
Aviez-vous des habitudes de tournage ?
Pas vraiment, même si une série comme celle-ci représente une longue immersion et que l'organisation de chaque journée peut sembler un peu répétitive. J'apporte toujours une guitare sur les tournages, parfois même pendant les castings. La musique m'apaise et m'aide à m'évader. Parfois, cela agace les autres mais ce n'était pas le cas sur Profilage ! Avant de devenir comédienne, Odile Vuillemin a pris des cours de chant. Elle est douée et a une belle voix, tout comme Jean-Michel Martial et Raphaël Ferret. Quant à Eric Summer, il a été guitariste. Pendant les pauses, il nous arrivait de chanter ensemble du Ray LaMontagne, un chanteur américain que j'adore, mais aussi du Elvis Presley et des ballades folk, un genre très apprécié par Odile. Ces petits moments de détente étaient très agréables.
Passionné de théâtre, continuez-vous à monter sur les planches ?
Bien sûr ! J'ai créé en 1995 ma compagnie, La Troupe du Phénix. Après le succès rencontré par Le Petit Monde de Georges Brassens puis La Nuit des rois de Shakespeare, nous essayons régulièrement de monter des spectacles. C'est un réel plaisir pour moi.