Replay Profilage : Quatre épisodes saturés en émotions fortes en vidéo

Replay Profilage : Quatre épisodes saturés en émotions fortes en vidéo
Ce jeudi soir sur TF1 vous avez retrouvé votre série policière avec au programme quatre épisodes avec au casting tour à tour Philippe Bas, Guillaume Cramoisan et Odile Vuillemin.

Entre dénouements spectaculaires et implications personnelles intenses, nos policiers vont vivre des moments intenses. Meurtres qui font écho à des drames personnels, tireur fou dans la capitale, course contre la montre pour déjouer un nouveau crime et surmonter la panique générale, la brigade policière est sur tous les fronts. Quatre épisodes, saturés en intensité, en émotions fortes et en suspense ont rythmé votre soirée du jeudi 23 juillet sur TF1. Revivez ces moments forts en replay vidéo.

Moins que rien

Avec : Guillaume Cramoisan (Matthieu), Odile Vuillemin (Chloé)

Chloé Saint-Laurent est une psychologue spécialisée en criminologie. Son expertise et sa sensibilité exceptionnelles lui permettent de décrypter l'esprit des assassins comme celui des victimes, pour aider la police à résoudre les enquêtes les plus troublantes. Devant le cadavre d'une jeune femme défigurée, le commandant Matthieu Pérac apprend qu'il devra désormais faire équipe avec elle. Pérac est l’un des meilleurs commandants de police judiciaire à Paris, un flic de terrain aux méthodes solides et aux convictions ancrées, qui protège ses hommes autant que sa famille. Tous les deux forment un duo électrique mais redoutable qui sonde les méandres de l’âme humaine.


Sans rémission

Avec : Guillaume Cramoisan (Matthieu), Odile Vuillemin (Chloé)

Un jeune cancérologue est retrouvé empoisonné dans son propre service. Le soutien de Chloé sera déterminant pour aider Matthieu à résoudre une enquête faisant écho au décès récent de l'un de ses proches…


L'étoile filante

Avec : Odile Vuillemin (Chloé), Philippe Bas (Rocher)

Une belle femme, quadragénaire, est retrouvée sans vie à l’arrière d’un club de jazz, où elle chantait depuis quelques semaines. Le gérant ne connaît que son nom de scène : Julie Garland. Une voix magnifique, un talent fou, mais aucune volonté de faire carrière. Seule la présence de son pianiste semblait compter pour elle : un jeune prodige assez sauvage, introuvable depuis la mort de l'artiste. En effectuant des recherches pour trouver la véritable identité de la victime, Chloé et Rocher découvrent que Julie Garland chante à travers toute la France depuis une dizaine d’années, toujours dans des petites salles et jamais plus d’un mois dans la même ville. Depuis deux ans, le même pianiste prodige et ombrageux l’accompagne. Cette relation fusionnelle aurait-elle fini en meurtre ? Quel danger pouvait bien fuir cette femme à la voix si pure pour s’imposer une telle errance depuis si longtemps ?

News associées