Maman, a-t-elle toujours raison ? Alban et sa mère Chantal

Voir le site Qui veut épouser mon fils ?

Qui veut épouser mon fils ?
Par Aurélie Binoist|Ecrit pour TF1|2010-10-19T16:56:00.000Z, mis à jour 2010-10-19T16:56:00.000Z

Bienvenue dans une expérience inédite et étonnante ! Dans QUI VEUT EPOUSER MON FILS ? 5 garçons célibataires aux profils différents cherchent l'amour avec l'aide de leur plus proche conseillère : leur mère. Mais le jugement de cette dernière est-il réellement objectif ? Rencontre avec ces duos pas comme les autres... A partir de vendredi 29 octobre à 22h15

Alban...
«J'ai pensé que cette expérience avec ma mère pourrait être amusante et lorsque je lui en ai parlé, elle a eu l'air plutôt enjouée. L'avoir à mes côtés ne m'a absolument pas gêné puisque je n'ai aucun secret pour elle. Je suis un garçon très indécis, aussi bien dans ma vie professionnelle que sentimentale. Ma mère est une femme sensée et tolérante. Je lui demande donc souvent son avis et je suis ses conseils... même si je ne prends pas pour argent comptant tout ce qu'elle me dit. D'ailleurs, dans l'émission, nous nous sommes un peu chamaillés car nous n'étions pas d'accord au sujet d'une candidate.
Eliminer 4 jeunes filles dès la première rencontre s'est avéré assez compliqué et la confusion qui régnait dans ma tête s'est logiquement répercutée sur le plateau ! Mais cette émission a vraiment été pour moi une expérience très intéressante.
Beaucoup d'amis de mon âge vivent encore chez leurs parents sans aucune envie de partir ! Cette situation est de plus en plus fréquente car trouver un logement est très compliqué actuellement. J'habite dans un studio au-dessus de la maison de mes parents, mais j'ai ma propre porte d'entrée et ma propre salle de bain, ce qui me permet de conserver mon indépendance. Je lave et repasse mes vêtements moi-même. Et si ma mère aime m'apporter un petit jus d'orange le matin, je ne suis pas pour autant un assisté. Je ne me considère donc pas comme un Tanguy. Je m'entends simplement très bien avec mes parents.»

Qui veut épouser mon fils ?

... Et Chantal
«Alban m'a parlé de Qui veut épouser mon fils ? la première fois lors d'un dîner en famille. Il m'a dit : «J'ai été sélectionné... et toi aussi !» J'ai été surprise lorsqu'il m'a annoncé que je faisais également partie de l'aventure ! J'étais un peu dubitative au début mais l'émission m'a fait vivre plusieurs moments d'émotion intense et m'a beaucoup apporté humainement, j'ai le sentiment qu'elle m'a permis d'être plus tolérante. Par exemple, j'avais quelques a priori sur la profession d'une jeune fille qui était strip-teaseuse. J'ai changé d'avis au cours de l'émission en apprenant à la connaître. On a trop souvent tendance à porter des jugements sur autrui. Cette expérience m'a une nouvelle fois apporté la preuve que c'était un tort. Pendant l'émission, nous avons été très complices avec Alban... ce qui ne m'a pas empêchée de lui donner mon avis, créant quelques désaccords entre nous !
Je ne vois pas de rapport entre la proximité qui nous lie et le fait qu'il soit toujours célibataire. J'ai un autre fils un peu plus jeune qu'Alban et nous n'avons pas la même relation car ils sont tous les deux très différents. Alban est très tactile, son frère est très pudique dans ses sentiments. Je crois simplement que mon fils n'est pas tout à fait prêt pour l'amour. Il attend de trouver une osmose totale avec une jeune femme. Une telle complicité ne se rencontre pas tous les jours !»

Qui veut épouser mon fils ? Chantal