Maman, a-t-elle toujours raison ? Alexandre et sa mère, Aline

Voir le site Qui veut épouser mon fils ?

Qui veut épouser mon fils ?
Par Aurélie Binoist|Ecrit pour TF1|2010-10-19T16:44:00.000Z, mis à jour 2010-10-19T16:44:00.000Z

Bienvenue dans une expérience inédite et étonnante ! Dans QUI VEUT EPOUSER MON FILS ? 5 garçons célibataires aux profils différents cherchent l'amour avec l'aide de leur plus proche conseillère : leur mère. Mais le jugement de cette dernière est-il réellement objectif ? Rencontre avec ces duos pas comme les autres... A partir du vendredi 29 octobre à 22h15

Alexandre...
«Trouver la partenaire idéale est compliqué car les filles sont très exigeantes. En plus, je suis assez solitaire. J'ai pensé que cette émission faciliterait les choses puisque les jeunes femmes qui se présenteraient viendraient spécifiquement pour me rencontrer. De mon côté, je cherchais simplement une femme capable de m'aimer et de m'accepter tel que je suis, avec mes défauts et mes qualités. Je n'avais pas d'exigences physiques particulières même si, bien sûr, il fallait qu'elle m'attire. Dès la première présentation, plusieurs candidates m'ont plu. Mais je ne voulais pas faire n'importe quoi car j'étais venu pour trouver la bonne personne.
Je comptais vraiment m'appuyer sur ma mère pour prendre mes décisions car elle est souvent attentive à des détails qui m'échappent. Et effectivement, elle m'a énormément aidé pendant l'émission. Par le passé, elle a toujours été présente pour moi mais a su s'effacer quand il le fallait. Pour cette raison, je ne la considère pas comme une maman trop possessive. Si certains de mes amis plaisantaient un peu sur mon côté Tanguy, je ne me vexais pas car je projetais déjà de partir de chez ma mère avant de participer à l'émission. Avec le recul, je pense que Qui veut épouser mon fils ? m'a permis d'avoir plus confiance en moi. Voir que des filles s'intéressaient à moi m'a aidé à avancer.»

Qui veut épouser mon fils ?

...Et Aline
«J'ai été très surprise lorsque Alexandre m'a annoncé qu'il voulait participer à cette émission. Mon fils est un garçon timide, introverti et renfermé. Il avait des difficultés à approcher les filles. J'ai trouvé très courageux de sa part de décider de se mettre en avant dans une émission de télévision, s'exposant ainsi aux jugements d'inconnus. Je lui ai simplement demandé s'il était prêt à assumer le regard des autres après la diffusion. Il était très motivé. Alexandre me demande rarement des services. Je me suis sentie obligée de l'accompagner dans cette aventure. Mais je lui ai précisé que c'était la plus grande preuve d'amour qu'il pouvait me demander.
Je souhaitais qu'il trouve une jeune fille simple qui, à mon avis, correspondrait à notre mode de vie. J'ai rapidement eu une préférence pour une candidate douce et posée... et je ne me suis pas gênée pour donner mon opinion à Alexandre ! Pour autant, je n'ai pas le sentiment d'être trop intrusive dans sa vie. Mes trois enfants sont libres et ne me rendent pas de comptes. Je leur ai appris à se débrouiller seuls. Je veux seulement qu'ils sachent que je répondrai toujours présente pour eux. Mon autre fils est d'ailleurs très différent d'Alexandre. A seulement 18 ans, il a déjà envie d'avoir son propre studio. Je ne crois pas être une maman à part : beaucoup de mes collègues gardent longtemps leurs enfants sous leur toit. Je pense que ce phénomène fait partie de notre société où la vie est chère et les jeunes plus exigeants qu'avant.
Nous conservons de très bons souvenirs de cette expérience ensemble, même si elle a été un peu éprouvante. En revanche, j'ai averti mes autres enfants : je ne le referai pas une deuxième fois !»

Qui veut épouser mon fils ? Aline