Qui veut épouser mon fils ? : Shake a peur de tomber amoureux de Terry

Voir le site Qui veut épouser mon fils ?

La semaine prochaine dans Qui veut épouser mon fils  (ep 3)
Par Y. Z.|Ecrit pour TF1|2015-07-11T15:59:31.617Z, mis à jour 2015-07-11T15:59:31.617Z

Après sa nuit passée avec Jazz, Shake invite Terry, bien décidé à partager plus qu'un verre avec la jeune femme. D'ailleurs, il va même lui avouer avoir peur de tomber amoureux d'elle avant de l'embrasser...

La veille, Shake passait la nuit avec Jazz, lui promettant de ne plus donner de rendez-vous à ses autres prétendantes. Mais le jeune homme au cœur d’artichaut ne tarde pas à faillir à son serment. Puisque dès le lendemain, il invite Terry dans un restaurant branché pour un rendez-vous en amoureux avec une petite idée derrière la tête...

Souvenez-vous lors du sa première soirée avec ses prétendantes, Shake avait échangé un premier baiser avec Terry qui en disait long sur le pouvoir de séduction que la brune avait exercé sur lui. Même si depuis, Shake a également échangé un baiser avec Jazz, Terry semble garder un avantage certain dans le cœur du jeune homme. En effet, celui-ci avoue sans une certaine espièglerie : "Avec jazz on s’entend comme des frères et sœurs... Et moi j’ai envie de donner de l’amour, l’amour d’un homme à une femme, pas l’amour d’un frère à une sœur." D’ailleurs, il n’hésite pas à lui confier : "J’ai peur de tomber amoureux de toi…"

Shake est visiblement très attiré par Terry et profite de ce moment romantique à deux pour dévoiler un peu plus ses sentiments et l’embrasser langoureusement. Un nouveau baiser échangé entre Shake et Terry qui en dit long sur cette idylle naissante. Le fils de Maï est littéralement sous le charme de Terry et réciproquement, au point de s’imaginer en couple avec elle. Il lui déclare alors : "Je sais que tu pourrais être la personne qui me rendra heureux. "

Shake est sans doute en train de tomber amoureux de Terry !

Découvrez l'extrait du replay de l'épisode 5 de Qui veut épouser mon fils ? du 10 juillet 2015 :

en savoir plus : shake, Maï