Les conditions de vie des Français pendant l'occupation

Voir le site Resistance

conditions de vie sous occupation
Par Hanane ABDELOUAHED |Ecrit pour TF1|2014-05-19T20:00:00.000Z, mis à jour 2014-05-19T20:00:00.000Z

Dès la signature de l'Armistice avec l'Allemagne, le 22 juin 1940, l'Occupation allemande est officielle en France.

Dès la signature de l'Armistice avec l'Allemagne, le 22 juin 1940, l'Occupation allemande est officielle en France. Le pays, alors lié à l'Allemagne, se retrouve pillé territorialement (avec l'annexion de l'Alsace et de la Lorraine), humainement (emprisonnement de Français en Allemagne), mais aussi économiquement et financièrement. Car en plus de la pénurie de sources d'énergie (charbon notamment), les Allemands réquisitionnent une partie de la production. Les blocus provoquent un retard de ravitaillement des boutiques françaises. Les aliments et produits de nécessité sont rationnés par le gouvernement. Les Français se voient attribuer des cartes de rationnement qu'ils présentent aux boutiques en l'échange de produits. Mais ces cartes ne règlent pas le problème : les files d'attente devant les boutiques sont interminables, et les ruptures de stock ou les fermetures administratives rend le quotidien des Français encore plus infernal. Par ailleurs, un couvre-feu est imposé, et les déplacements après certaines heures sont limités en zone occupée.