Résistance - Chronologie de l'année 1940 en France

Voir le site Resistance

Résistance : le lundi 19 mai à 20h55 sur TF1
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2014-05-19T21:08:00.000Z, mis à jour 2014-05-19T21:08:00.000Z

A l'occasion de la diffusion-événement de la série " Résistance " sur TF1, nous vous proposons de plonger en immersion dans la France d'alors via une chronologie succincte des faits marquants du début de l'occupation. L'action des deux premiers épisodes de " Résistance " se déroule à la fin de l'année 1940 : retour sur les moments-clé d'une année-charnière pour la France et les Français.

Afin de mieux comprendre la série « Résistance », nous vous invitons à lire cette succincte remise en situation.

La France entre dans le conflit... mais capitule vite
La série « Résistance » débute en novembre 1940, avec la décision de la jeune Lili de rejoindre un mouvement de résistance parisien. Car depuis le mois de juin 1940, la France vit sous le régime nazi de l'Allemagne d'Adolf Hitler. C'est en septembre 1939 que la France et l'Allemagne entrent en véritable conflit après l'attaque de la Pologne par l'armée allemande. La « Drôle de guerre » pouvait alors commencer, avec des Français attentistes derrière la ligne Maginot et des Allemands malins qui allaient ensuite prendre notre armée à revers...

Pétain abdique, de Gaulle lance le mouvement de Résistance
C'est en mai 1940 que la Drôle de Guerre prit fin : l'armée allemande attaquait par le nord, via la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas, pays neutres jusqu'alors, pour percer à Sedan. L'armée française est surprise et se disloque très rapidement pour finalement laisser la Wehrmacht entrer dans Paris le 14 juin, quatre jours après que le gouvernement de Paul Raynaud ne décide de rejoindre Bordeaux. Le Général de Gaulle rejoindra ensuite Londres le 17 juin alors que le Maréchal Pétain, devenu Président du Conseil et nouvel homme fort de France, annonce l'armistice. Le lendemain, de Gaulle lancera alors de Londres son fameux appel du 18 juin, qui fonde officiellement la France Libre, le mouvement de résistance extérieure.

Les Français se déchirent
En juillet, le gouvernement du Maréchal Pétain migre vers Vichy, dans la zone dite libre. Et alors qu'advient l'incident de Mers-el-Kebir, la France passe officiellement sous le régime de Vichy, un régime qui annoncera en octobre 1940 la collaboration d'Etat avec le régime nazi, mais surtout un régime que certains Français n'arrivent pas à comprendre. Ces Français, ce sont Henri Frenay, Bertie Albrecht ou plus tard Jean Moulin, qui dès le mois d'août 1940, créeront un réseau qui se révèlera le début d'une aventure extraordinaire, celle de la résistance, théâtre de l'action de la série éponyme « Résistance » !

La série « Résistance » diffusée le lundi à 20h55 sur TF1 n'est à manquer sous aucun prétexte, car mettant en avant un fragment d'histoire trop peu connu de la France au XXème siècle...



Chronologie de la France en 1940 / début 1941 (source Wikipédia)

21 mars 1940 : Paul Reynaud devient Président du Conseil.
28 mars 1940 : La France et le Royaume-Uni s'engagent réciproquement à ne pas signer de paix séparée avec l'ennemi allemand.
13 avril 1940 : Échec de l'expédition de Narvik.
10 mai 1940 : Bataille de France (fin le 22 juin).
14 mai 1940 : Percée de Sedan.
26 mai 1940 : Opération Dynamo, évacuation de Dunkerque vers le Royaume-Uni (fin le 3 juin).
8 juin 1940 : Le front français est totalement disloqué. Exode des civils Français du Nord vers le Sud.
10 juin 1940 : Le gouvernement français quitte Paris pour Bordeaux.
14 juin 1940 : Les Allemands entrent dans Paris, déclarée « ville ouverte ».
16 juin 1940 : Philippe Pétain devient Président du Conseil et Camille Chautemps vice-président du Conseil après la démission de Paul Reynaud. Le général Weygand devient ministre de la Défense nationale et Paul Baudoin ministre des Affaires étrangères.
17 juin 1940 : Le général de Gaulle quitte Bordeaux pour Londres où il est reçu par Churchill. À 12h30, le maréchal Pétain annonce aux Français qu'il a demandé à l'adversaire les conditions d'armistice : « C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat ».
18 juin 1940 : Appel du 18 juin, acte fondateur de la France libre, par Charles de Gaulle.
22 juin 1940 : Armistice du 22 juin 1940 avec l'Allemagne.
24 juin 1940 : Armistice du 24 juin 1940 avec l'Italie.
28 juin 1940 : Le gouvernement britannique reconnaît officiellement le général de Gaulle comme « Chef des Français libres ».
1er juillet 1940 : Le gouvernement français s'installe à Vichy.
3 juillet 1940 : Bataille de Mers el Kebir. La flotte française est détruite par la Royal Navy.
juillet 1940 : Le gouvernement français décide de rompre les relations diplomatiques avec la Grande-Bretagne.
9 juillet 1940 : Par 398 voix contre 3 la Chambre des députés et par 230 contre 1 le Sénat décident qu'il y a lieu de réviser les lois constitutionnelles.
10 juillet 1940 : Par 569 voix contre 80, l'Assemblée Nationale délègue le pouvoir constituant au maréchal Pétain. (Voir Loi constitutionnelle du 10 juillet 1940).
11 juillet 1940 : Promulgation des Actes constitutionnels. Le maréchal Pétain prend le titre de chef de l'État français. Fin de facto de la Troisième République, début du régime de Vichy. . Il annonce qu'il a demandé à l'Allemagne la libération de Versailles et du quartier des ministères à Paris. Le Sénat et la Chambre des députés sont « ajournés jusqu'à nouvel ordre ».
12 juillet 1940 : Pierre Laval est nommé vice-président du Conseil. Remaniement ministériel.
13 juillet 1940 : Albert Lebrun n'est plus Président de la République.
17 juillet 1940 : Première tentative pour envoyer un agent secret de la France libre en zone occupée.
19 juillet 1940 : Pierre Laval rencontre Otto Abetz à Paris.
22 juillet 1940 : Ralliement des Nouvelles-Hébrides au général de Gaulle.
26 juillet 1940 : Ralliement de la Côte d'Ivoire au général de Gaulle.
30 juillet 1940 : Chantiers de la jeunesse
1er août 1940 : Des filières d'évasions de prisonniers se constituent en Alsace.
2 août 1940 : Le général de Gaulle est condamné à mort par le tribunal militaire de Clermont-Ferrand.
7 août 1940 : L'Alsace et la Lorraine sont annexées au IIIe Reich. Accord entre de Gaulle et les Anglais sur l'organisation des Forces française libres.
13 août 1940 : Début de la Révolution nationale.
15 août 1940 : Henri Frenay et Maurice Chevance décident de créer une armée de libération.
26 août 1940 : Ralliement du Tchad à la France libre.
27 août 1940 : Ralliement du Cameroun à la France libre.
28 août 1940 : Ralliement du Congo à la France libre.
22 septembre 1940 : Invasion de l'Indochine française par l'Empire du Japon
18 octobre 1940 : Publication au Journal Officiel du « Statut des Juifs ».
octobre 1940 : Déclenchement en Indochine de la Guerre franco-thaïlandaise
24 octobre 1940 : Rencontre Pétain-Hitler à Montoire.
27 octobre 1940 : Création, à Brazzaville, par le général de Gaulle, du Conseil de défense de l'Empire.
30 octobre 1940 : Pétain annonce à la radio la collaboration.
11 novembre 1940 : manifestation étudiante contre l'occupant sur les Champs-Élysées.

1941 :
29 mars 1941 : création du Commissariat général aux questions juives.
14 mai 1941 : À Paris, première rafle de juifs étrangers organisée par la Préfecture de Police.
15 mai 1941 : Création par les communistes du Front national.
26 mai 1941 : Début de la Grève des mineurs du Nord / Pas-de-Calais.
2 juin 1941 : « Statut spécial pour les Juifs ».
8 juin 1941 : La Syrie et le Liban sont libérés par les Forces françaises libres, le gouvernement soutenu par Vichy est renversé.
21 août 1941 : Le communiste Fabien, aidé de Gilbert Brustlein abattent un officier allemand, l'aspirant Moser au métro Barbès, à Paris. Début de la seconde rafle de juifs (21,22 et 23 août) : 4232 personnes sont arrêtées puis transférées à Drancy.