Dans l'actualité récente

Alia et Coralie jouent les capricieuses et mettent les garçons au pas

Voir le site Secret Story

Le 13 septembre   17h59
Par ZY|Ecrit pour TF1|2015-09-14T11:39:19.065Z, mis à jour 2015-09-14T11:39:36.234Z

Lors de l'Hebdo, Coralie et Alia sont devenues les maîtresses des nominations. Après Kevin, elles doivent désigner un autre garçon. Mais pour les aider, la Voix leur propose de tester leurs camarades. Lequel d'entre eux sera le moins serviable ?

Ennemies rapprochées

Amies au début de l'aventure Secret Story 9, Alia et Coralie n'ont pas tardé à se tirer dans les pattes au point de ne plus pouvoir se voir... Le point d'orgue de cet antagonisme a été atteint lorsqu'il y a une dizaine de jours, la belle Marocaine a découvert ce que sa camarade belge disait d'elle une fois qu'elle avait le dos tourné. Depuis, les deux jeunes femmes n'ont cessé de se quereller. Pourtant, cette semaine, les deux jeunes femmes vont devoir mettre leurs différends de côté. Après leur passage dans la salle des superstitions lors de l'Hebdo de vendredi dernier, elles sont devenues maîtresses des nominations. Alors qu'elles se sont déjà mises d'accord pour nominer Kevin, la Voix leur annonce qu'elles seront bientôt amenées à désigner un autre candidat. Afin de les aider à prendre cette décision lourde de conséquence, la Voix leur confie une clochette qui leur permet de demander tout ce qu'elles veulent aux garçons. Gare à celui qui rechigne à la tâche...

Les caprices d'Alia et Coralie

Armées de leur petite clochette, les deux filles s'en donnent à cœur joie pour soumettre leurs homologues masculins au moindre de leurs caprices. Connues pour avoir parfois des comportements de princesses dans la Maison, Alia et Coralie se montrent à la hauteur de leur réputation. Dling, Dling ! Alia ordonne à Nicolas d'aller nettoyer la table de la cuisine... Dling, Dling ! Coralie demande à Ali de la porter jusqu'à la pergola et de la ramener. Le jeune homme rouspète un peu peu mais s'exécute toute de même... Et pas de coup bas ! En cas de rébellion, comme un jet dans la piscine, la Belge menace de sévir. Et la sanction serait alors terrible : une nomination d'office pour tout récalcitrant !


en savoir plus : Alia, Coralie