Coralie et Loïc s’attaquent à Alia !

Voir le site Secret Story

Loïc : « Je ne cours pas derrière les gens »
Par Sabine BOUCHOUL|Ecrit pour TF1|2015-09-23T16:41:13.627Z, mis à jour 2015-09-23T16:41:26.972Z

Coralie et Loïc prennent leur mission très à cœur. Aujourd'hui, ils décident de s'attaquer à Alia. Et, ils se montrent vraiment très lourds.

La mission infernale de Coralie et Loïc continue et les deux habitants ont une nouvelle cible : Alia. Sur ce coup, c’est Coralie, le cerveau de l’association de malfaiteurs. C’est elle qui décide de mettre au point une stratégie pour rendre folle la jolie boxeuse : "tu vas commencer par la réveiller, après tu vas lui faire un jus d’orange salé et ensuite tu lui jettes un verre d’eau glacé".

Loïc qui prend sa mission très à cœur s’exécute immédiatement! Le matin, il s’amuse à réveiller Alia en lui tirant la couverture s’en se soucier des menaces proférées par la championne de boxe : "casse-toi espèce de clochard", lui balance-t-elle, énervée. La belle n’est pas très matinale, le Marseillais en profite et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, même s'il sait qu'il peut "se prendre une droite-gauche" à tout moment !

Femme au bord de la crise de nerf !

Loïc essaie ensuite de se racheter (pour de faux) en préparant le petit déjeuner de la jolie championne… Mais au lieu d’un jus d’orange, ce sont des tartines au sel et l’ail que le Marseillais lui prépare. Coralie est morte de rire "c’est pour ça que tu as mauvaise haleine", se moque-t-elle. Alia est déjà au bord de la crise de nerf mais se maîtrise : "Je ne sais pas ce qui arrive à Loïc, il est d’une lourdeur, j’espère que ça va s’arrêter". Pas encore ! Loïc ne lâche rien et alors que la belle est dans la douche, il lui jette non pas un verre mais un énorme récipient d’eau gelé.

Alia n’en peut plus. Loïc s’enfuit alors rejoindre Coralie pour mettre au point la suite de leur infernale mission en ayant une peur toutefois : ils vont se faire détester par toute la maison. Coralie le rassure "à la fin de la semaine, ils vont comprendre".


en savoir plus : Loïc, Alia