Dans l'actualité récente

EXCLU – Darko n’est pas "sans foi ni loi" pour sa mère

Voir le site Secret Story

Darko
Par Pauline Hohoadji|Ecrit pour TF1|2016-10-21T13:24:36.110Z, mis à jour 2016-10-21T13:24:47.344Z

Plus discret que certains de ses camarades, Darko n’en reste pas moins un des piliers de la Maison des Secrets grâce à son éternel sourire. Une vraie joie de vivre que confirme sa maman, Svetlana, qui s’est confiée à MYTF1 sur ce candidat joueur et attachant.

MYTF1. fr : Vous pensez que Darko a ses chances avec Anaïs ?
Zvetlana : Elle a beaucoup de qualités. Mais connaissant Darko, je pense que l’enfermement décuple ses sentiments. C’est quelqu’un de très gentil et sa gentillesse se confond souvent avec de la drague, de la séduction. Darko va au-delà de l’apparence et en Anaïs, il a trouvé quelqu’un qui est compatible avec son état d’esprit. Mais je ne pense pas que ça va plus loin que ça. Il s’attache beaucoup aux personnes, il a d’ailleurs fait la même chose avec Jaja. Ce n’est pas forcément amoureux.

Que pensez-vous d’Anaïs ?
Elle a beaucoup de qualités mais avec la famille, on voit qu’il y a beaucoup de revirements dans son comportement, donc ça nous surprend un peu. Mais je pense qu’elle est plus attachée à Darko que ce qu’elle veut bien dire. Elle a un petit-ami, c’est peut-être pour ça qu’elle fait un pas en avant et un en arrière tout le temps.

L’image de séducteur, ça lui correspond ?
Il peut passer pour un séducteur, mais c’est juste sa gentillesse qui donne cette impression. Il se soucie vraiment du bonheur des autres et veut provoquer de la légèreté chez les gens. Il est très attaché lorsqu’il a des relations. Il est resté 8 ans avec la même personne, je crois d’ailleurs qu’ils se sont séparés l’année dernière. S’il s’engage, c’est sur le long terme. Ce n’est pas une dilettante en amour.

Vous comprenez sa décision de ne pas prendre vraiment part à un clan ?
Oui. L’important pour lui, c’est de se sentir bien dans un climat apaisé. Il ne supporte pas les silences, les conflits. Il ne pense qu’à redonner le sourire aux gens. Ce n’est pas du tout le genre de personnes à déclencher des conflits et des disputes. Il est soucieux de la bonne ambiance qui règne au sein de la maison.

Mais est-ce que ça peut le mettre en danger ?
A un moment, on pensait que oui, quand on voyait tous les événements autour des clans. Mais finalement, quand on va sur les réseaux sociaux, on voit que les gens récompensent son sourire, son bon état d’esprit, sa gentillesse, sa nature légère… C’est très apprécié par le public.

Vous regardez beaucoup les réseaux sociaux ?
Enormément ! Comme on ne peut pas avoir de contacts avec Darko, on garde ce lien avec lui en regardant ce qu’il se dit sur les réseaux sociaux.

Lorsqu’il y a des critiques à son encontre, ça vous touche ?
On voit passer quelques critiques, mais rien de très violent. Un peu plus ces derniers jours, mais on se dit que quand il sortira, la réalité sera rétablie. Les gens voient seulement quelques images. Ce n’est qu’un jeu ! Heureusement, il y a peu de critiques très virulentes, il est plus remarqué sur la toile pour sa gentillesse et par le fait qu’il ne se laisse pas faire !

Retrouvez-vous à l’écran votre Darko ?
Oui ! C’est lui ! Malgré les missions et l’enfermement, il reste droit. Quand il a quelque chose à dire, il le dit. Je le trouve vraiment remarquable. Il n’a pas changé. Darko, c’est quelqu’un de très intellectuel, il a fait de grandes études. Quand je le vois parfois seul sur un canapé, je me dis que peut-être les discussions plus intellectuelles lui manquent. Il aime quand il y a de la profondeur.  Quand il y a les quizz de culture générale, il est ravi, il fait de gros scores, ça le passionne. Il aime beaucoup les jeux de réflexion.

Ça vous a surpris qu’il participe à Secret Story ?
Le côté intellectuel et Secret Story, ce n’est pas du tout incompatible. Il ne voit pas l’émission comme de la légèreté, des paillettes. Pour lui c’est un vrai jeu de stratégie, avec des secrets à découvrir, des missions à réussir, une émission à gagner. Il aime plaire... et la gagne !

Thomas est une vraie catapulte dans le sas. Vous pensez que Darko a ses chances face à lui ?
Je pense que oui. Les estimations disent ce qu’elles veulent. Thomas est un grand joueur, mais Darko a toutes ses chances. Nous on y croit !

Et s’il quitte la maison ?
S'il est éliminé, on soutiendra Thomas pour son secret si fort et son humilité. On le voyait un peu effacé dans la maison, mais avec les dernières missions, il s’est révélé de jour en jour. Il mérite de gagner lui-aussi.

Darko est-il en danger actuellement ?
Ça se resserre. Le fait de ne pas être dans un clan peut lui porter préjudice. Maintenant, il faut voir si les candidats dont il est proche, comme Sarah ou Fanny, sont des alliés profonds ou s’ils prennent cette relation avec légèreté. Mais Darko est un vrai joueur. Il a rendu sa place en demi-finale car il veut jouer équitablement. Il n’aime pas être privilégié. Même s’il doit souffler de soulagement quand il voit qu’il n’est pas nominé ! Mais il veut vraiment gagner par la force de son jeu.

Vous avez compris sa décision de renoncer à sa place en demi-finale ?
Sur le moment, la maman que je suis s’est dit : «Au secours, mais qu’est-ce qu’il a fait ? » (Rires). Mais finalement, je le comprends. Darko aime décider de son propre sort. Et d’ailleurs, il aurait pu perdre cette place dans d’autres jeux ou missions.

Comment était Darko enfant ?
Il était très intelligent, très agréable et très mignon malgré ses quelques kilos en trop. Il était vraiment adorable. Je suis une maman très fière !

Il s’est d’ailleurs métamorphosé physiquement depuis…
Nous sommes slaves, et chez nous, on a tendance à considérer que les repas copieux c’est le plus important ! A l’adolescence, il a pris conscience que son corps n’était pas du tout en phase avec son état d’esprit. Il a commencé à changer d’abord sur 14 jours puis sur 40. Il est passé d’un extrême à l’autre. Il n’a pas fait un  régime, il a fait un vrai changement d’état d’esprit : il ne prenait plus l’ascenseur mais l’escalier, il s’est mis à cuisiner sainement et il a fait du sport son meilleur allié pour une meilleure santé.

Quel a été le déclic ?
Il a commencé à m’en parler quand il avait 14 ans, en me disant ‘ça ce n’est pas bien, ça non plus.’ Mais quand on travaille, on a tendance à prendre des plats tout fait. Donc il s’est dit,  si le changement ne passe pas par les autres, je vais changer. Il a une telle conviction qu’il a d’ailleurs changé beaucoup de membres de sa famille et même d’autres personnes via ses vidéos.

Ses frères et sœurs ont suivi le même chemin ?
Ses deux frères se sont aussi transformés physiquement. L’un est d’ailleurs lui-aussi dans le coaching sportif. Ils ont tous une alimentation saine et font du sport. Sa petite sœur de 9 ans est encore collée aux parents, mais Darko fait très attention à elle. Il est très proche d’elle. Il lui dit : ‘Fais attention car moi j’ai vécu ça.’ Il ne veut pas qu’elle ait le manque de confiance qu’il a vécu.

Si vous pouviez le voir, quels conseils lui donneriez-vous ?
Je lui dirais d’avoir confiance en ses capacités, de rester déterminé. Je sais qu’il a voulu plusieurs fois toucher les étoiles en postulant à Secret Story, mais cette fois-ci, il y est. Je lui dirais qu’il doit garder sa force de caractère et sa sympathie même si le climat dans la maison devient très stratégique. Il n’y a pas que la maison, c’est aussi à l’extérieur que ça se passe. 

Vous pensez qu’il manque de confiance en lui ?
C’est l’image qu’on veut lui donner. Il est peut-être un peu plus isolé qu’avant car ses alliés sont partis. Il était proche de Manon, Jaja, Pierre… Après l’amitié, il y a les stratégies. Mais il n’est pas non plus « sans foi ni loi. »


en savoir plus : Anais, Darko