Exclu. Bastien : "Avec Mélanie, on a de réels sentiments"

Voir le site Secret Story

Bastien
Par Ingrid BERNARD|Ecrit pour TF1|2016-11-14T21:13:19.281Z, mis à jour 2016-11-14T21:13:20.565Z

Ses regrets, son histoire d’amour avec Mélanie… Bastien revient sur son aventure. Il en profite pour régler ses comptes avec les finalistes.

On a l’impression que cette dernière mission vous a rapprochée de Julien…Je pense également. Cela m’a permis de faire table rase du passé et de terminer cette aventure sur une note positive. J’ai pu lui dire ce que j’avais sur le cœur. En sortant du jeu, j’ai pris du recul. Je ne me suis pas trop reconnu sur certaines images. J’espère que l’on va redevenir potes.

Vous avez rendu Anaïs complètement hystérique…
C’était presque trop facile. Comme toutes les missions que l’on a faites avec Julien…

Si cela n’avait pas été une mission, pour 20.000 euros, pensez-vous que Julien vous aurait réintégré dans le jeu ?
C’est possible. Mais je pense que l’on aurait passé un marché. Il aurait voulu que j’aille dans le SAS avec Thomas et non pas avec Anaïs. Il m’aurait dit : « Prends ton courage à deux mains ».

Dans la quotidienne de ce soir, Thomas a expliqué que vous n’aviez jamais buzzé un seul secret…
J’ai découvert le secret de Mélanie mais je n’ai pas désiré la buzzer. C’est ma grande alliée depuis le début. Elle était tout pour moi dans cette aventure. Il est vrai que c’est le seul secret que j’ai découvert mais je trouve ça malvenu de la part de Thomas lorsque l’on sait qu’il a buzzé sur tout et n’importe quoi. Pour moi, c’est un des moins bons enquêteurs de Secret Story. Thomas, c’est ma plus grande déception. J’ai vécu de très bons moments avec lui tout au long de mon aventure. Mais il m’a beaucoup déçu ces dernières semaines. Il a manqué de force. Il ne prenait pas de risques. Il a retourné sa veste.

Revenons à Julien, pourquoi avoir nominé Julien lorsque vous étiez dans l’Hôtel des secrets ?
Pour être tout à fait honnête, l’isolement m’a fait perdre ma sérénité. J’étais sur le fil du rasoir. Je n’avais personne à qui parler. J’ai commencé à avoir du ressentiment et à m’énerver contre certains sans vraiment savoir pourquoi. J’ai pris le jeu trop au sérieux. Dans ces moments-là on oublie les amitiés, les émotions.

Regrettez-vous, aujourd’hui, de l’avoir nominé ?
Bien sûr que je le regrette. Mes meilleurs moments dans ce jeu, c’était avec Julien. Ensemble, on a partagé des missions exceptionnelles. Je me suis vraiment amusé avec lui. J’ai voulu pimenter le jeu en le nominant. Ce n’était pas une bonne idée…

Beaucoup de gens doutent de votre sincérité. Qu’avez-vous à leur répondre ?
Je peux comprendre leur déception. Je ne peux pas demander aux gens de croire en ma sincérité. Mais je peux vous garantir que je suis honnête envers Julien quand je lui ai présenté mes excuses. Je l’ai fait pour moi, pas pour les autres…

N’avez-vous pas l’impression d’avoir perdu votre place en finale lorsque vous avez été enfermé dans l’Hôtel des secrets ?
Très certainement. Le jeu a basculé à ce moment-là. Malheureusement, on ne peut pas refaire l’histoire. L’enfermement, la frustration fait partie du jeu. Ma plus grosse faiblesse c’est de ne pas avoir réussi à garder ma sérénité émotionnelle.

Vous avez voulu partir plusieurs fois de la Maison. Expliquez-nous pourquoi ?
Je n’ai jamais vraiment voulu partir. Mais il est vrai que parfois je me sentais perdu, malheureux. Avec Mélanie, on s’est très vite attachés l’un à l’autre. J’avais peur de la perdre.

Votre relation avec Mélanie a été faite de hauts et de bas…
Avec Mélanie notre relation a été très passionnelle dès le début. On était prêt à tout l’un pour l’autre. Je me suis senti brisé quand on s’est séparé. Dans Secret Story, les sentiments sont décuplés. J’ai l’impression d’être avec elle depuis trois ans. En trois mois, on est passé par tous les stades d’une relation.

Beaucoup d’anciens disent que Mélanie est « une actrice »…
Je pense qu’elle a de réels sentiments pour moi. En tout cas, je lui fais confiance. Malheureusement, on ne l’a pas toujours vu sous son meilleur jour. Je pense que les anciens (des précédentes éditions NDLR.) sont entrés dans la Maison avec des a priori. Ils sont venus, avant tout, pour soigner leur image. J’ai aussi le sentiment qu’il y avait de la jalousie, comme s’ils avaient peur que certains fassent le buzz à leur sortie.

Vous vivez à New York. N’avez-vous pas peur que votre histoire d’amour avec Mélanie ne tienne pas avec la distance ?
Pour l’instant, on vit au jour le jour. C’est vrai que notre relation a été tumultueuse. Mais on a déjà vécu beaucoup de choses ensemble. Je vais passer un peu de temps à Paris. On va essayer de voyager ensemble. Et puis, on a de la chance, nos métiers nous permettent de travailler n’importe où. On va essayer de s’organiser.

Votre coupe de cheveux, on en parle ?
Je me rase les cheveux une fois par an. Bien souvent, je le fais lorsque j’ai besoin d’un nouveau départ. C’est mon côté féminin (Rires). Je ne me sentais pas bien dans le jeu quand je me suis fait cette nouvelle coupe.

Quels candidats comptez-vous revoir ?
Mélanie, bien sûr. Darko. C’est un peu ironique lorsque l’on sait qu’il ne peut pas supporter Mélanie. Mais on s’entend très bien tous les deux. Jaja, Pierre, Athénaïs également. Et puis, Julien. Il va juste falloir voir si il est prêt à me pardonner complètement.

Bastien choisit Anaïs


Bastien, Julien, un duo de choc ?


en savoir plus : Bastien, Julien, Mélanie