EXCLU Xavier (SS1) – "J’ai fait la bise à Tatiana pour nos un an de mariage !"

Voir le site Secret Story

Tatiana et Xavier Delarue
Par Ruben VANYPER|Ecrit pour TF1|2016-10-14T07:00:09.162Z, mis à jour 2016-10-14T07:00:09.162Z

9 ans déjà que Tatiana et Xavier Delarue ont participé à la première saison de Secret Story. En exclusivité pour MYTF1, "Xababa" revient avec émotion sur son aventure au sein de la Maison des Secrets.

Cela fait un peu plus de 9 ans que vous avez participé à Secret Story. Êtes-vous nostalgique ?
C’est extraordinaire ! Avec Tatiana, nous avons été les premiers à rentrer dans la Maison. C’est une expérience qui marque à vie. Dès que j’en parle, j’ai toujours cette petite étincelle dans les yeux.

Quel a été le moment le plus marquant de toute votre aventure ?
Je pense que mon entrée dans le jeu a été le moment le plus fort. A l’époque, on ne savait vraiment pas dans quoi on s’embarquait. On ne connaissait vraiment rien, c’était tout nouveau. On entendait une Voix qui nous parlait, qui nous observait jour et nuit. On se demandait vraiment dans quoi on avait mis les pieds.

Qu’aviez-vous à prouver en rentrant dans la Maison ?
Il faut savoir qu’à la base, seule Tatiana devait rentrer dans Secret Story 1. Ce n’est que lorsque ma femme (le couple s’est marié un an avant leur entrée dans le jeu, le 23 juin 2006, ndlr) a été sélectionnée que la production m’a contacté car ils cherchaient un couple et l’on correspondait à leur critère. On voulait prouver que notre couple était solide en rentrant dans le jeu et il l’a été, la preuve, dix ans plus tard, nous sommes toujours ensemble ! (rires)

" On a tenu 7 semaines avec notre secret ! "

On se souvient que les Habitants ont mis 7 semaines avant de mettre la main sur votre secret qui était « Nous sommes mariés ». Ce n’était pas trop dur de vous cacher dans la Maison ?
C’était l’enfer ! On a décidé de parler seulement de nos passés respectifs aux autres Habitants afin de brouiller les pistes. Il y a eu une vraie quête des secrets dans notre saison. On était tous suspicieux. On s’observait tous, donc c’était très compliqué. On a quand même tenu 7 semaines avec notre secret. Ce n’est pas rien !

L’aventure Secret Story a-t-elle contribué d’une certaine manière à solidifier votre couple ?
Complètement ! Le jour où l’on est rentrés dans la Maison, on fêtait nos Noces de Coton (1 an de mariage, ndlr). J’ai fait la bise à ma femme le jour où je suis rentré dans le jeu, je ne sais pas si vous imaginez ! L’aventure n’a fait que confirmer l’amour que l’on se porte au quotidien. Depuis Secret Story, on ne pense qu’à profiter de la vie ensemble, à s’éclater !

Avez-vous eu des regrets pendant votre aventure ?
Honnêtement, je n’ai aucun regret. On a vécu notre aventure à fond. On ne savait pas où on allait en entrant dans le jeu, mais la sortie n’en a été que plus belle. Après, bien sûr, on aurait adoré remporter Secret Story 1, mais on a gagné bien plus en sortant.

" On revoit seulement Erwan de notre saison "

Revoyez-vous d’anciens Habitants de votre saison ?
Non, Tatiana et moi ne revoyons aucun ancien secrétiste de notre saison… à part Erwan. Son secret nous avait bouleversés avec Tatiana. On ne s’est jamais lâchés après le jeu. On se donne régulièrement de nos nouvelles. L’aventure Secret Story nous a permis de nous rencontrer et Erwan reste notre coup de cœur.

Après 10 de mariage, forcément, on est en droit de vous demander si vous comptez mettre un bébé en route ?
Alors pour le moment, un bébé n’est pas dans nos projets, mais on y pense ! On préfère prendre notre temps, profiter, on ne se prend pas la tête. On est encore de gros enfants dans nos têtes. On n’a pas fini de s’éclater. Une fois qu’on voudra se reposer, là, on pensera à fonder une famille. Mais pour le moment, on est très heureux ainsi.

Quels sont vos projets pour la suite ?
Avant Secret Story, j’étais basketteur professionnel. Mais après l’émission, j’ai été animateur sur une petite chaîne de télévision. Je me rendais dans des soirées people et je couvrais les coulisses. J’ai adoré ce métier alors si on me propose un poste de chroniqueur, je fonce !

Thomas fait face aux nominations