Exclusif - Nicolas de Secret Story : "Je n'entendais plus Dalida"

Voir le site Secret Story

Default tf1 image
Par Amélie ERMENAULT|Ecrit pour TF1|2009-07-20T10:32:00.000Z, mis à jour 2009-07-20T10:32:00.000Z

Sorti de la Maison des Secrets lors du dernier prime, Nicolas a accepté de répondre à nos questions en exlusivité et de revenir sur sa participation à Secret Story.

Comment allez-vous Nicolas ?
Ça va, ça va, la pression commence à redescendre. Je n'ai pas dormi pendant 48 heures et là je viens de passer une nuit plus ou moins correcte.

Qu'avez-vous fait depuis votre sortie de la Maison des Secrets vendredi ?
Je suis resté avec mes proches, j'ai croisé des fans qui ont été très gentils.

Etes-vous surpris par la ferveur que suscitent les candidats de Secret Story auprès du public ?
Un peu surpris oui, parce que je suis rentré dans un jeu pour m'amuser, mais je me suis vite rendu compte que ce jeu n'était pas pour moi. Le jeu de stratégies ne correspond pas à ma personnalité, je ne joue pas au casino, je ne joue pas au poker, ça ne me ressemble pas.

On a le sentiment que vous ne l'avez vraiment pas bien vécue cette expérience dans la Maison des Secrets...
Non, c'est vrai et d'ailleurs c'est moi qui ai demandé ma sortie, je pense que maintenant tout le monde le sait. Il fallait trouver quelque chose pour que je sorte et je me suis retrouvé un peu dépassé par les événements.

Au final, garderez-vous un bon ou un mauvais souvenir de cette expérience ?
Je ne pense pas que je referai un jeu de télé-réalité, mais contrairement à ce qu'on peut penser, je n'en veux pas aux autres candidats. Ni à Jonathan, ni à Romain, ni à personne, ils étaient juste moralement peut-être plus forts que moi. Moi, au bout du quatrième jour, ça n'allait pas, j'ai un caractère plus fragile et sensible et j'ai réalisé que je ne pourrai pas aller en finale, je me suis donc dit "autant laisser la place à ceux qui veulent vraiment gagner".

Comment avez-vous été amené à participer à Secret Story ?
J'ai un jour reçu un mail au sujet d'une émission de voyance qui allait être tournée. J'ai évidemment répondu positivement à l'annonce, mais je ne connaissais pas du tout le lien avec Secret Story. Quand on m'a dit que c'était pour Secret Story, j'ai répondu que je ne me sentais pas capable de participer à un jeu de télé-réalité. On m'a convaincu en me disant que ça n'était qu'un jeu et qu'il fallait prendre ça au second degré. J'ai finalement pris ça pour un jeu de société filmé... Mais bon, en vrai quand on joue à un jeu de société, on n'est pas filmé !

Vous avez été soutenu par vos proches ?
Ma famille était contre. Je ne l'avais pas dit à mes amis car je ne pouvais pas le dire, mais ma famille était contre et ma mère m'a dit qu'elle m'avait vu rapidement et que je lui avais fait de la peine. Elle me reconnaissait vraiment, elle voyait que je n'étais pas capable d'adopter des stratégies et de faire face à de telles personnalités. J'ai moi aussi une forte personnalité, je suis voyant, je côtoie des gens et leurs problèmes à longueur de journée, mais dans la Maison j'ai préféré être un conseiller plutôt que d'être un grand joueur.

Au final, est-ce l'argument financier qui a motivé votre participation ?
Non, c'était surtout la curiosité. J'étais conscient du fait que j'allais participer à un jeu et l'expérience me tentait. Les 150 000 euros à gagner n'étaient pas première motivation, mais si on me les avait offerts, je n'aurais pas craché dessus ! Si j'avais été plus fort moralement, j'aurais peut-être pu aller à la fin du jeu et tous les écraser. Mais ça n'était pas mon truc à moi.

Regrettez-vous un peu d'avoir participé à Secret Story ?
J'assume, maintenant c'est fini et je serai quand même sur le prime tous les vendredi. J'encouragerai ceux qui restent à aller jusqu'au bout.

Dans la Maison des Secrets, à quoi ressemblait votre vie ?
On n'a pas l'heure dans la Maison des Secrets, il n'y a ni montre, ni horloge, donc on ne savait pas à quelle heure on se couchait mais ça devait être en pleine nuit. Moi je suis quelqu'un qui ne dort pas beaucoup et je me réveillais souvent en sursautant avec la musique. Une journée-type c'était ça, on se couchait, on dormait, on faisait la fête et on parlait beaucoup. J'ai beaucoup parlé avec Elisabeth et Maija me donnait beaucoup d'énergies pour faire retomber la pression. C'était une grosse, grosse pression d'être coupé du monde.

Vue de l'intérieur, quelle est l'ambiance dans la Maison des Secrets ?
Il y a des gens comme Jonathan, Léo ou Romain qui n'ont qu'une idée en tête : gagner. Ils multiplient les amitiés et les stratégies pour mieux gagner à la fin. Ce n'était pas mon cas, mais je ne leur en veux pas du tout. Si je dois donner ma préférence entre Jonathan et Léo, je la donnerai forcément à Jonathan.

Avez-vous utilisé votre don pour essayer de ressentir les vraies personnalités des autres candidats ?
J'étais un candidat comme un autre dans la Maison des Secrets, pas un médium. Quand on est un médium et qu'on se retrouve isolé dans un endroit clos, avec des micros, la pression, on n'a pas ses dons sur commande. Dans une telle situation, c'est logique qu'on ne ressente pas les choses de la même manière. Maintenant que je suis sorti du jeu, je recommence à être plus clairvoyant. Dans le jeu, et c'est d'ailleurs la raison que j'ai invoquée pour sortir, j'étais complètement coupé, je me sentais déshabillé de mes dons, je n'entendais plus Dalida - bon moi je dis Yolanda - je n'entendais plus de voix, je n'avais plus d'impressions de voyance que j'ai pourtant depuis que je suis né.

Pouvez-vous revenir sur la fameuse nomination de Cindy ? Pourquoi l'avez-vous nominée ?
En fait, je savais quelles allaient être les nominés de chacun des groupes. L'un voulait nominer Vanessa et Sabrina et de l'autre côté Maija et Angie... Les gens ne le savent peut-être pas et ne l'ont peut-être pas vu, mais Cindy a dit beaucoup de mal de moi, pas au début mais au bout d'un moment, je ne sais pas pourquoi, elle a complètement retourné sa veste. Je me suis senti trahi et je savais qu'elle ne serait de toutes façons pas nominée. Je l'ai trouvée méchante et j'ai donc décidé de la nominer.

Avez-vous voulu montrer votre préférence à Vanessa du même coup ?
C'est vrai qu'il y avait aussi l'histoire du conflit entre Emilie et Vanessa. Je me suis beaucoup rapprochée de Vanessa les derniers jours, je l'ai souvent vue pleurer et je voyais en elle quelque chose de très pur. J'ai voulu la soutenir comme ça et je continuerai à l'encourager. Les autres m'en ont beaucoup voulu, je me suis mis tout le monde à dos, mais si c'était à refaire, je le referai. Quand quelqu'un est mal, moi j'ai envie de l'aider.

Avec quels candidats pensez-vous garder des contacts après la fin de l'aventure ?
J'ai probablement rencontré des amis, mais on était enfermés, donc la situation n'était pas complètement normale. Je n'ai peut-être pas entendu ce que pensait vraiment les gens de moi, mais je sais qu'il y a des gens que je retrouverai. Jonathan en fait partie, même si on a eu une dispute. Tout le monde a des disputes. J'étais proche d'Elisabeth aussi, et je pense que je garderai contact avec elle, tout comme Vanessa, Emilie, Romain, Angie...

Pensez-vous qu'Angie et Romain forment un vrai couple ou que c'est de la pure stratégie ?
Je les ai côtoyés et contrairement à ce qu'on peut penser, ils ne sont pas les monstres calculateurs qu'on imagine. Je pense qu'ils jouent un peu évidemment, c'est leur stratégie. Au départ, on est quand même tous là pour gagner. Mais j'ai très souvent vu Angie pleurer à cause du mal que Romain lui faisait. Il peut être très blessant en parole.

Pour vous, qui a le plus de chance de remporter Secret Story cette année ?
Je pense qu'il y aura un duo entre Jonathan et Léo, ce sont les deux vrais leaders cette année. Ils veulent tous les deux mettre tout le monde de leurs côtés pour gagner. Mais je penche plutôt pour Jonathan, je le vois bien gagner cette année.

Aujourd'hui, quels sont vos projets ?
Je vais continuer la voyance sur les radios avec qui je travaillais déjà. Rien à changer à ce niveau, par rapport à ma crédibilité. Les clients avec qui je travaillais avant me connaissent et ils ont très bien compris que ça n'avait rien à voir avec les dons que je peux avoir. J'aime aller à la rencontre des gens qui ont besoin d'avoir des éclaircissements sur leur vie. Je reprends mon travail et pour me contacter il faut aller sur le site http://www.nicolas-medium.be/.