Interview exclusive de Marilyn de Secret Story : "j'ai créé une mini-émeute"

Voir le site Secret Story

Secret Story 2 : Marilyn
Par AEE|Ecrit pour TF1|2009-06-16T14:24:00.000Z, mis à jour 2009-06-16T14:24:00.000Z

La jolie médium de Secret Story 2 est une maman heureuse et une femme d'affaire épanouie. A quatre jours de la troisième édition de Secret Story, Marilyn a livré les secrets de son expérience et nous parle de ses nombreux projets.

A quatre jours du lancement de Secret Story 3, quel souvenir gardez-vous de votre participation ?
Honnêtement, Secret Story c'est loin. J'ai gardé contact avec les autres candidats et franchement on n'en parle pas du tout, on parle de nos projets, de ce qu'on peut faire avec la notoriété qu'on a acquise et les talents qu'on a pu se découvrir.

Où en êtes-vous aujourd'hui justement ?
J'ai rencontré un producteur qui est un ancien danseur professionnel avec qui je vais monter une boîte de production.

Est-ce avec lui que vous développez vos talents de chanteuse dont on parle en ce moment ?
En fait, je n'ai jamais chanté, mais mon ami producteur m'apprend à chanter et à jouer le jeu. Mon myspace, qui était caché, a été trouvé, mais pour ce qui tourne en ce moment sur internet et dont on parle n'est qu'à l'état de maquette. Je n'ai ni single, ni album.

Donc c'est sur la chanson que vous voulez vous concentrer ?
J'ai d'autres projets avec cette boite de production. On va tourner le pilote d'une série tété de 48 minutes au mois de juillet qui s'appellera Avenue Montaigne. Il y a une trentaine de personnages et j'ai un petit rôle de styliste dedans. Ce qui m'intéresse aussi en ce moment, c'est une émission de divertissement de 26 minutes qui s'appelle Tip Top et que je vais animer avec deux copines, Carla et Diana, qu'on a vues dans l'Ile de la Tentation.

Vous êtes venue à la télé-réalité ou la télé-réalité est-elle venue à vous ?
Je suis arrivée là complètement par hasard ! J'étais maman au foyer et un jour une personne d'Endemol m'a contactée après avoir trouvé mon profil sur Facebook. Elle m'a appelée en me proposant de venir passer des castings dans les studios et en me parlant d'une "grosse cagnotte". J'étais maman célibataire, donc évidemment très intéressée par la "grosse cagnotte" !

A quoi ressemble votre vie aujourd'hui ?
Je suis à la fois maman et à fond dans la production. Je travaille comme une acharnée avec mon ami producteur sur le pilote de la série, l'émission et aussi un court-métrage qui va parler d'un des plus grands cabarets de Paris. On a déjà trouvé des actrices connues qui sont d'accord, c'est en cours.

Une série, une émission, un album, un court-métrage, vous n'arrêtez jamais ?
C'est vrai qu'avec la boite de production, nous allons essayer de toucher à tous les univers. On produit déjà deux jeunes chanteurs en Suède, un garçon de 14 ans et une fille de 20 ans. On a également l'intention de créer un girls band dont on a déjà trouvé les chanteuses. Tous nos projets sont en cours avec notre propre équipe technique. En fait, on voudrait créer notre propre écurie d'actrices et d'acteurs, reprendre un peu l'idée du Splendid.

Seriez-vous prête à retenter l'expérience télé-réalité ?
Pour le moment j'ai trop de projets en cours, je n'aurais pas le temps, mais s'il y avait un projet de jeu où il y a de l'argent à gagner, qu'on peut reverser à une association de notre choix, là je serai partante. Si je peux aider et faire quelque chose de concret, pourquoi pas.

Dans quelle action vous engageriez-vous plus spécifiquement ?
Je suis surtout sensible aux soucis des femmes issues de l'immigration qui arrivent en France sans savoir lire ni écrire. Là où j'habite (Asnières, NDR), cela crée des tensions et j'aimerai pouvoir me rendre utile à ce niveau.

Vous avez l'impression d'être restée la même depuis votre participation à Secret Story ?
Je suis restée la-même oui, j'habite toujours le même quartier, j'échange avec les gens du quartier comme avant. Avec tous les projets que je mène de front, j'ai moins de temps, mais dès que tout sera lancé, j'espère avoir du temps pour m'investir plus localement. Si notre série télé fonctionne comme prévu, j'ai envie d'organiser des événements dans Asnières.

Comment expliquez-vous l'engouement que les participants à Secret Story suscitent chez les gens ?
C'est vrai que certains candidats de Secret Story 2 ont beaucoup marqué les esprits. Les gens nous aiment vraiment, ils nous ont vu vivre, ils nous connaissent et nous ont vus évoluer. Aujourd'hui, dans la rue, les gens viennent nous parler parce qu'ils nous connaissent et ça crée même parfois des mini-émeutes, comme à la kermesse à l'école de ma fille où je suis allée sans casquette ! Photos, autographes, c'est impressionnant, mais ça reste toujours gentil et ça touche toutes les générations.

Vous allez suivre Secret Story 3 ?
Oui je vais regarder, d'autant plus que je vais travailler avec un magazine télé cette année, donc je vais évidemment suivre les aventures des petits nouveaux !