Le pari de Julien, la déception de Bastien : Les 3 choses à retenir de la journée du 10 novembre

Voir le site Secret Story

Depart Bastien
Par VG|Ecrit pour TF1|2016-11-10T21:06:27.394Z, mis à jour 2016-11-10T21:06:27.394Z

La journée a été riche en émotions pour les habitants. Et si certains habitants ont eu la chance de retrouver leurs proches, d'autres ont dû affronter le stress d'un face à face dans le SAS.

Alors qu'il aurait pu accéder à la finale sans passer par la case SAS, Julien a préféré être joueur. Il a offert sa place en finale à Anaïs et a choisi de se nominer face à Bastien. Une décision qui a surpris tout le monde. Mais Julien assume, affirmant que dans la vie, il faut prendre des risques. Sauf que son choix ne plaît pas forcément à tout le monde. Bastien a plutôt bien pris le fait de devoir affronter son meilleur ennemi, selon lui il s'agit même du SAS rêvé. En revanche, le mannequin trouve injuste qu'Anaïs accède à la finale alors qu'elle n'a pas fait un seul SAS de l'aventure. Mais ce ne sera pas la seule déception du mannequin puisque le public a finalement choisi de sauver Julien. Et c'est lui, Bastien, qui a quitté la Maison des Secrets.

Une triple dose de proches

Toute la semaine, les habitants ont reçu la visite de leurs proches. Et pour ces derniers jours avant la grande demi-finale, les candidats ont été triplement gâtés. La mère de Julien et son meilleur ami se sont ainsi invités à dîner. Mais c'est Thomas qui a été le plus surpris, et ému, lorsqu'il a découvert que sa femme était venue tout droit des Etats-Unis pour le soutenir. Enfin, la maman de Sarah et sa cousine ont débarqué au petit-déjeuner pour apporter les croissants aux habitants. Ca c'est un réveil en beauté !

Thomas a-t-il trompé son monde ?

Je ne comprends pas (et même « je ne compwends » pas) : la phrase fétiche de Thomas est devenue culte. L'Américain, qui a appris le français pour intégrer la Maison des Secrets, ne maîtrise pas forcément toutes les subtilités de la langue française. Et, tout au long de l'aventure, quand il ne comprenait pas, il dégainait ces trois mots désormais célèbres. Mais les habitants se demandent aujourd'hui si Thomas ne s'est pas aussi servi de ses petits problèmes de langage comme une arme pour se jouer d'eux. Mélanie a ainsi accusé le candidat de faire parfois semblant d'être perdu et de ne comprendre que ce qui l'arrangeait.

en savoir plus : Thomas, Bastien, Julien