Rémi, Jonathan, Loïc... Retrouvez les perles de cette neuvième saison !

Voir le site Secret Story

Secret story - Et si c’était Rémi ?
Par Marie PIAT|Ecrit pour TF1|2015-11-27T08:00:20.734Z, mis à jour 2015-11-27T08:00:20.734Z

Les Habitants de la Maison des Secrets, comme chaque année, nous ont bien fait rire avec leurs mots inventés et leurs expressions erronées. Petit best-of des perles des candidats !

Loïc, Rémi et Jonathan : le trio des plus belles perles ?

Les trois Habitants ont un autre point commun en plus d'être tous trois originaires de Marseille : ils ont du mal avec la langue de Molière. Jonathan parlait ainsi par exemple de "solidité" au lieu de "solidarité", déclarait "contemplorer" à la place de "contempler" ou encore avait inventé le mot "blagueux" au lieu de dire "blagueur". Un véritable florilège ! Sans oublier qu'il avait aussi demandé à Emilie à propos de Rémi : "Comment tu as fait pour rupturer avec lui ?". "Rupturer", un nouveau verbe ? Non non, juste une faute de français. Il nous avait aussi fait bien rire en expliquant après avoir chanté sur le canapé : "Comment je me sens un opériste". Il voulait certainement dire un chanteur d'opéra... Et lorsqu'il avait demandé s'il y a "un fromage qui s'appelle le sociable non ?", Nicolas avait rectifié qu'il s'agissait du Roquefort Société.

Rémi de son côté aussi nous a montré qu'en cours de français, il n'était pas dans les meilleurs élèves. Il pense ainsi que les gens cultivés sont "culturés". Le chéri d'Emilie n'est pas non plus très fort côté conjugaison et n'a cessé de répéter "vous croivez"... Non c'est "vous croyez". Quand il parlait de son amoureuse et de son beau-frère, qui sont jumeaux, Rémi avait aussi indiqué que "c'est beau d'être jumileté". Et Loïc lui aussi s'est déjà embrouillé les pinceaux dans la langue française. En s'adressant à Mélanie, il avait expliqué :"Ta mission, ça m'a vraiment fait rendu compte". Rendre compte non plutôt ? "C'est à cause de rester avec toi abruti, je ne sais même lus parler" avait-il alors lancé à Rémi.

Karisma, Alia et Coralie, reines des perles ?

Coté filles aussi, le français en a pris pour son grade ! Alia par exemple ne connaît pas les expressions dans leur ensemble, elle les fait donc à sa sauce. Cela donne ainsi "il faut se méfier du loup qui dort" ou encore "un ex qui date de mamusalem". Karisma non plus n'est pas très forte en ce qui concerne les expressions, ayant déclaré "ça se voit comme le nez sur le bout de la figure" mais aussi "y'a du feu dans le gaz". Quant à Coralie, elle transforme certains mots. Révolte devient alors "révoltation" et la salle des superstitions se mue en salle des "supcitions".

Et lorsque les Habitants ont joué au baccalauréat, là encore il y a eu de belles perles comme "Normandie, c'est un pays ?". Voilà voilà... On vous laisse retrouver plusieurs perles des candidats en vidéo ci-dessous !

(Re)découvrez les perles des Habitants lorsqu'ils ont joué au baccalauréat :

Loïc, Rémi, Jonathan et Karisma font rire les Habitants avec leurs perles :

Mister Secret a compilé les perles des Habitants dans le Debrief :


en savoir plus : Rémi Notta, Loïc, Jonathan