Dans l'actualité récente

Secret Story 11 - EXCLU WEB - Le clash : Laura = 0 / Alain = 100

Voir le site Secret Story

clash
Par Lorelei BOQUET-VAUTOR|Ecrit pour TF1|2017-09-10T09:00:10.753Z, mis à jour 2017-09-10T09:00:10.753Z

A trop chercher à plaire aux autres par l’humour, Laura s’est retrouvée dans la position de la perdante.

Qui sème le vent récolte la tempête. Laura en a fait la douloureuse expérience, alors qu’elle souhaitait se mettre en avant avec une remarque peu agréable à l’encontre d’Alain. Seuls dans la cuisine, la jeune femme lui fait remarquer qu’avec ses dents blanches, on ne peut que le remarquer. « S’il y a une problème de courant, tu es là » précise Laura avant d’ajouter hilare : « au moins tu serviras à quelque chose ». Face à elle, Alain tente de garder la face mais rit jaune.  

Plus tard dans la journée, alors que la plupart des Habitants sont assis sur les canapés du salon, Laura recommence ses piques à l’encontre d’Alain, qui encaisse sans trop broncher. Fière d’elle elle se gargarise : « je m’arrête parce qu’il n’est pas de mon niveau le petit », tandis que les autres Habitants l’applaudissent.

 Pourtant, loin de s’arrêter là, Laura recommence à critiquer les dents blanches d’Alain. « Au moins toute la France a vu tes dents blanches. C’est le seul truc qui sert chez toi en fait ». Vexé qu’elle revienne à nouveau sur son physique, Alain se réveille et alors qu’elle lui reproche que ses dents soient fausses, il a cette réplique qui fait mouche auprès de tous les Habitants : « ne parle pas de fausses. Tu as vu tes lèvres, on dirait un Zodiac ».

Sentant qu’elle a perdu l’avantage puisque les garçons de la pièce ne peuvent s’empêcher de rire, elle entre dans leur jeu. Face à Alain, elle est bien obligée d’admettre qu’il a « du répondant » et que la « vanne était trop bonne » pour ne pas perdre la face. Pire, face à Noré qui ne cesse de rire et de féliciter Alain, elle lui reproche sa traitrise et rétorque qu’elle est assez grande pour se débrouiller seule. Celui-ci lui reproche alors « d’aboyer pour rien et de parler pour ne rien dire ». 

en savoir plus : Alain, Nore, Laura