Secret Story 7 : Anaïs et Eddy ne pardonnent rien à Morgane

Voir le site Secret Story

7
Par Zahia YALIOUA |Ecrit pour TF1|2013-06-29T13:46:00.000Z, mis à jour 2013-06-29T13:59:06.000Z

Rien n'y fait, Anaïs, Eddy et Alexia ne supportent pas Morgane. Et ce, même si lors du prime, la soeur jumelle de Sabrina a renoncé aux 25000 euros offerts par la Voix au profit des lettres de proches pour tous les habitants. Malgré ce geste de la part de la candidate de Secret Story 7, Anaïs confie à Eddy et à Alexia qu'elle ne changera pas d'avis sur Morgane.

Morgane a permis à tous les habitants d'obtenir des lettres de leurs proches. Malgré ça, Anaïs ne compte pas changer son jugement sur sa camarade.

Ennemie un jour, ennemie toujours…
Une chose est claire : Anaïs ne porte pas du tout Morgane dans son coeur. La jeune femme apprécie énormément Sabrina. Mais pour ce qui est de sa soeur jumelle, c'est une toute autre histoire. Depuis son arrivée dans la Maison des Secrets, la jolie blonde est la cible du courroux des autres habitants. Et lorsque Morgane a changé de chambre entraînant sa soeur dans son sillage, Anaïs lui est tombée dessus, lui reprochant de ne pas prendre en considération les volontés de Sabrina.

Un geste intéressé ?

Lors du prime, la Voix propose à Moragne de choisir entre la somme de 25000 euros et un sac de lettres des proches. L'image de la jolie mannequin est tellement mauvaise auprès des habitants que la plupart pense qu'elle fera le mauvais choix. Pourtant, la soeur de Sabrina opte bel et bien pour les lettres, pour le plus grand bonheur de tous. Mais malgré cela, Anaïs n'est pas prête à changer d'avis sur la candidate. C'est en substance ce qu'elle raconte à Eddy et Alexia qui semblent partager son point de vue. Pour elle, le geste de Morgane est purement intéressé. Selon la Marseillaise, sa camarade ne l'a fait que pour s'attirer la sympathie des habitants et celle du public.

Si Anaïs, Eddy et Alexia restent campés sur ses positons, qu'en est-il des autres habitants ? Affaire à suivre...

en savoir plus : Anaïs