Dans l'actualité récente

La théorie de Sarah sur Mélanie inquiète Thomas

Voir le site Secret Story

Sarah pense avoir trouvé le secret de Mélanie.
Par Lucile Pesquet|Ecrit pour TF1|2016-09-15T10:39:34.623Z, mis à jour 2016-09-15T10:39:34.623Z

Sarah pense que Mélanie a été un homme par le passé. Elle a donc buzzé cette théorie, ce qui a beaucoup amusé la jolie mannequin. Thomas est en revanche moins serein...

Sarah est sur la piste des secrets des habitants de la Maison des Secrets depuis quelques jours. Elle a notamment décidé de se focaliser sur Mélanie et l'a longuement observé pour tenter de trouver toutes sortes d'indices. Et elle en est parvenue à la conclusion que la jolie mannequin pourrait avoir été un homme. D'après Sarah, Mélanie, qui pourrait bien se prénommer Georges en réalité, aurait subi de nombreuses opérations chirurgicales dans le but de devenir une femme. Sûre de sa théorie, Sarah a décidé de buzzer Mélanie et de confirmer son buzz. Face aux sous-entendus de Sarah, Mélanie s'est montrée particulièrement détendue. La jolie mannequin a continué à agir comme si de rien n'était, visiblement amusée par la situation.

Pour Thomas en revanche, les choses se sont avérées plus compliquées. Dans la cuisine, le candidat américain, qui a pour secret d'être le premier homme enceinte, a assisté à une conversation entre Sarah, Bastien et Mélanie qui évoquaient la possibilité que cette dernière ait été un homme. Sarah a émis quelques doutes sur sa théorie en regardant le cou de Mélanie à la recherche d'une potentielle pomme d'Adam. Sarah s'est alors tournée vers Bastien et Thomas pour comparer leurs pommes d'Adam. Autant dire que Thomas était très mal à l'aise ! Heureusement, sans le vouloir, Bastien a détourné la conversation en déclarant qu'il serait vraiment surpris si Mélanie s'avérait être un homme. Une chose est en tout cas certaine, Thomas va devoir être très prudent s'il veut éviter que les habitants de la Maison des Secrets ne se lancent sur la piste de son secret !



en savoir plus : Sarah, Mélanie, Thomas