Dans l'actualité récente

Trois questions à Christophe Beaugrand à l’approche de Secret Story

Voir le site Secret Story

ITW Christophe Beaugrand
Par Ingrid Bernard|Ecrit pour TF1|2015-08-05T08:37:17.085Z, mis à jour 2015-08-05T08:37:20.187Z

A quelques semaines du lancement de Secret Story, Christophe Beaugrand nous en dit un peu plus sur son état d’esprit.

Comment vous préparez-vous à ce marathon ? 

J’assiste à un certain nombre de réunions concernant l’éditorial de l’émission tant avec la chaine qu’avec la production. Je ne me vois pas arriver au dernier moment en me disant que je vais lire un prompteur que je n’ai pas écrit. L’idée, c’est d’imprimer ma pâte, mon style. Quant à mon rythme de vie pendant l’émission ? Il sera sensiblement le même. Je ne suis pas du genre à aller en boite de nuit jusqu’à trois heures du mat en semaine. Je suis un mec raisonnable. Je suis quelqu’un de très énergique et boulimique de travail.

Animer des prime en direct, ça ne vous fait pas peur ?

J’ai un peu le trac. Mais j’ai la chance de travailler avec les plus grands que ce soit à la télé ou à la radio. J’ai beaucoup appris aux côtés de Nikos et Laurent Ruquier. Je les vois travailler. Ils m’inspirent beaucoup. En plus des prime et de la quotidienne, j’animerai l’After de l’émission. L’idée, c’est de donner la parole à Adrien Lemaitre, Julie Taton et Leïla, vainqueur de la dernière saison de Secret Story, qui me rejoindront en plateau. Ca m’éclate. C’est ce que j’apprends tous les jours quand je suis aux Grosses têtes avec Laurent Ruquier.

On sait que vous aimez beaucoup vous déguiser, notamment dans 50 mn Inside. Peut-on vous imaginer dans des tenues improbables ? 

Ce n’est pas prévu pour l’instant. Mais qui sait ? Avec moi, tout est possible. Une certaine saison, Benjamin Castaldi se déguisait en nominés. C’est ça qui est rigolo avec cette émission, tout peut se passer. La quotidienne sera en direct et en public. On va avoir un show. L’idée, c’est d’être dans la bonne humeur.

en savoir plus : Christophe Beaugrand, julie taton, adrien lemaitre, Leila Ben Khalifa