fond Dix jours avec les policiers du commissariat de Narbonne
Dix jours avec les policiers du commissariat de Narbonne

Dix jours avec les policiers du commissariat de Narbonne

Nous avons passé dix jours à Narbonne, aux côtés des premiers témoins des péripéties quotidiennes des habitants, les policiers du commissariat. Nous avons pu voir à quel point ils sont sollicités malgré le couvre-feu et les restrictions sanitaires. Et comme souvent, ils sont emmenés à entrer dans l'intimité des familles, des couples ou des voisins. Nous avons également effectué une immersion dans les soirées du commissariat de Narbonne. À Narbonne, l'une des villes les plus pauvres de France, nous avons suivi au plus près le travail de 130 policiers pendant dix jours. Parmi eux, Pierre dit Pierrot, âgé de 56 ans. Ses journées de travail débutent à 20h et s'achèvent à 6h du matin. À son compteur, trente ans dans la police dont vingt passés à la nuit. Un choix initialement dicté par des raisons familiales. Et puis, il y a la prime de 100 euros mensuels réservés aux "nuiteux". Il appartient à l'un des trois équipages qui patrouillent chaque nuit dans la ville, 9 policiers pour 54 000 habitants.
Sept à huit
5m csa CSA_10
Publiée le 28 mars 2021 à 17:08
Dispo + 30jSept à huit