Fermes à vendre cherchent repreneur désespérément

Fermes à vendre cherchent repreneur désespérément

Après une vie de durs labeurs, les exploitants agricoles méritent bien une retraite confortable, reposante. Ce n'est pas toujours évident avec une pension à moins de 1 000 euros par mois. Et comme la transmission aux enfants est de plus en plus rare, ces agriculteurs doivent vendre leur exploitation à des inconnus. Et certaines fermes ont plus la côte que d'autres auprès des repreneurs en quête de sens. Thierry a 63 ans. Il s'est installé dans sa ferme en 1984, avec son père, sur une surface d'environ 60 hectares. Aujourd'hui, il en possède 120. Cela fait un an et demi qu'il essaie de vendre sa ferme pour partir à la retraite. Il n'a reçu que cinq visites et aucune offre. Nous avons assisté à une visite de son bien. La chambre de l'agriculture de Charente lui a envoyé de nouveaux candidats pour une visite groupée. Ses terres s'étendent sur plus d'un kilomètre carré, autant de surface pour faire paître les bêtes. Il dispose même de quelques hectares de maïs pour compléter leur alimentation. Thierry possède 280 bovins, des vaches limousines élevées pour leur viande. Pour la maison, les terres, les vaches et les bâtiments agricoles, Thierry réclame 750 000 euros. Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit life, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.
MA LISTE
PARTAGER
Sept à huit
24m
10 oct. 2021 à 17:17

Sept à huit