La loi de Natal au Brésil : des policiers face à l’hyperviolence

La loi de Natal au Brésil : des policiers face à l’hyperviolence

Un homicide toutes les six heures, un vol toutes les 30 minutes, des braquages à main armée dans les transports en commun, dans les magasins ou encore les stations à essence, les enlèvements ont lieu en pleine rue et en plein jour. Natal, au nord-est du Brésil, est l’une des villes les plus criminogènes du monde. Son taux d’homicide est deux fois plus élevé que dans le reste du pays et 30 fois supérieur à celui de la France. Dans les favelas, les cartels font régner leur loi et terrorisent les habitants. Des quartiers entiers sont sous l’emprise des gangs. Ils contrôlent le trafic de drogue et imposent aux habitants un régime de terreur. La brigade des homicides de Natal traite, en moyenne, quatre meurtres chaque week-end. Une violence que la police peine à endiguer. Elle se retrouve dépassée, mais tente de reprendre la main. Sous la houlette d’un jeune commissaire, depuis un an, les opérations coups de poing se multiplient. De son côté, l’emprise de narcotrafiquants reste forte. Près de 50 000 personnes sont victimes de meurtre au Brésil, le dixième pays le plus violent au monde. Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.
MA LISTE
PARTAGER
Sept à huit
23m
31 oct. 2021 à 19:03

Sept à huit