Le Portrait : Anaïs, j'ai pardonné à la meurtrière de mon père

Le Portrait : Anaïs, j'ai pardonné à la meurtrière de mon père

Sa démarche a suscité l'incompréhension de ses proches, mais pour Anaïs, c'était presque indispensable. Il a fallu qu'elle aille à la rencontre de la femme qui a tué son père. Cette femme était la secrétaire et la maîtresse de son père, à qui elle a fini par pardonner. Son geste d'empathie, Anaïs a elle-même cherché à le comprendre. "C'est quelque chose que j'ai moi-même du mal à m'expliquer, parce que je ne sais pas, c'est physique en fait. Je le ressens vraiment au plus profond de moi et je me dis que je ne pourrai pas avancer si je n'arrive pas à la rencontrer", confie la jeune femme. Le jour du procès, deux ans après le meurtre, Bettina Beau "s'adresse à nous et nous demande pardon pour la première fois", se souvient Anaïs. "C'est quelque chose qui est quand même important, et pourtant que je ne suis pas prête à entendre à ce moment-là", confie-t-elle. Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Sept à huit
11m

Sept à huit