Les nouvelles sorcières : voyances, business et addiction

Les nouvelles sorcières : voyances, business et addiction

Au cœur du très chic 1er arrondissement de Paris, journalistes et influenceurs ont été conviés dans un nouveau restaurant d'un grand groupe de luxe français. Une diseuse de bonne aventure, star des réseaux sociaux est payée 1 000 euros pour 2 heures de prestation. Les invités s'inscrivent gratuitement pour des séances de dix minutes. La jeune femme prétend lire l'avenir et deviner l'intimité des gens. À seulement 24 ans, Julia, alias Astrokiff, est devenue la coqueluche des soirées parisiennes. Passionnée par l'astrologie depuis ses 13 ans, elle s'est lancée après son bac. Aujourd'hui, elle gagne près de 3 500 euros par mois entre consultation privée et événementielle. Sceptiques ou convaincus, les invités se bousculent. Julia est persuadée d'avoir un don. Et au vu de son succès, les organisateurs ont rallongé sa prestation d'une heure ce soir-là. Les sorcières, voyantes et cartomanciennes 2.0 inondent les réseaux sociaux et donnent un coup de jeune à l'univers des arts divinatoires, loin de l'image de la vieille madame Irma et de sa boule de cristal. Le phénomène connaît un succès grandissant auprès de la jeunesse. Selon un sondage Ifop commandé pour Femme actuelle, 69% des 18-24 ans disent croire aux parasciences. Une poule aux œufs d'or pour ces magiciennes qui monnayent leurs prédictions. Certains clients consultent par curiosité, d'autres y cherchent une boussole pour mener leur vie. Une passion qui peut tourner à l'addiction chez les plus fragiles. Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit life, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.
MA LISTE
PARTAGER
Sept à huit
28m
16 oct. 2022 à 17:46

Sept à huit