Olivier De Kersauson, ma liberté et mes fantômes

Olivier De Kersauson, ma liberté et mes fantômes

Il vit bien loin de l'effervescence d'un monde qu'il ne peut néanmoins s'empêcher d'observer et de commenter. Olivier De Kersauson est à la fois un loup solitaire et solidaire. Son caractère rugueux pourrait être taciturne, mais il y a une lumière dans son regard et un sens de la formule taquine qui emporte les sourires. Après avoir navigué pendant 40 ans sur tous les océans du monde, le Breton a jeté l'ancre à Tahiti depuis 17 ans. "J'ai toujours un peu rêvé ça, d'être seul. Mais la mer isole aussi. Ce qui est formidable c'est que, le monde maritime vous enferme, vous capture, vous isole. Vous vous retrouvez avec vous, votre projet, votre âme, vos émotions. L'interlocuteur était cette immensité bleue. Les étoiles de la nuit, les nuages dans le ciel, c'est un monde magnifique", s'exprime-t-il. Pensionnaire à dix ans, il confie ne "rien" comprendre de la vie. Et si on lui enlève les moments de plénitude en mer, il estime qu'il ne lui reste "pas grand-chose". "J'ai des souvenirs d'avoir quitté le bord de mer pour retourner en pension, et c'était un déchirement", raconte-t-il. "Aujourd'hui, à 78 ans, quand je réfléchis, j'étais fait pour ce que j'ai fait. C'est une chance, j'y étais parfaitement heureux", ajoute Olivier. Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.
MA LISTE
PARTAGER
Sept à huit
10m
8 janv. 2023 à 19:34

Sept à huit