Orphelins stars : un conte de fées dans les ghettos

Orphelins stars : un conte de fées dans les ghettos

Le téléphone est vieux, l’enceinte à bout de course, cela n’a aucune importance, sur Internet, on ne verra qu’eux. Vingt orphelins de trois à douze ans, issus pour la plupart de la rue, qui dansent. De simples vidéos sur les réseaux sociaux, cela semble dérisoire, mais elles ont révolutionné le quotidien de centaines d’enfants en Ouganda, longtemps ravagé par la guerre civile, l’un des premiers foyers au monde de l’épidémie du sida. L’État n’agit quasiment pas. C’est donc l’imagination de quelques chorégraphes amateurs qui a sorti ces enfants des rues. Mama est la mère adoptive des trente enfants d’un orphelinat qu’elle a créé avec son mari. Elle râle parce qu’elle sait que ses protégés vivent dans des conditions exceptionnelles en Ouganda. Ils ont un toit, plus exactement, une immense maison neuve, un dortoir, avec, pour chacun, un vrai lit, trois repas par jour et l’école, pour eux tous. C’est à Suuna Hassan qu’ils le doivent, le fondateur de l'orphelinat. Il a aussi été un enfant des rues. Il a eu l’idée géniale de faire danser les enfants sur des hits internationaux. "Les Masaka Kids” sont nés, et c’est un carton. Quelques vues d’abord, puis quelques centaines de milliers, puis des millions, jusqu’à l'explosion. C’est la vidéo qui date d’il y a quatre ans, avec 100 millions de vues, qui changent leur vie. Avec Johnny, leur chorégraphe, Abby et ses sept copains sont invités à faire des tournées à l’étranger, en Turquie, à Abou Dabi, Dubaï… Ce sont des pros de la danse, voilà ce qui attire des dizaines de donateurs chaque année, et même des touristes du monde entier, à qui les enfants offrent une prestation bien rodée. Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Sept à huit
21m

Sept à huit