Les données dans le monde et en France : chiffres clés épidémiologiques Sidaction 2016

Voir le site Sidaction

vignette paysage
Par Elodie LEROY|Ecrit pour TF1|2016-03-31T19:00:04.002Z, mis à jour 2016-03-31T19:00:04.002Z

En France, 11 % des nouvelles découvertes de séropositivité concernent les jeunes de 15-24 ans. Un chiffre alarmant et paradoxal, car cette génération « médicament » bénéficie de moyens de prévention plus nombreux que jamais.

Plus inquiétant encore, depuis 2003, le nombre de découvertes de séropositivité a plus que doublé chez les jeunes homosexuels et bisexuels entre 15 et 24 ans. Un chiffre qui a augmenté de façon significative entre 2011 et 2014.

Cette réalité de l’épidémie concerne le monde entier, notamment l’Afrique subsaharienne, région du monde la plus touchée, où 25,8 millions de personnes vivent avec le VIH, dont 2,3 millions d’enfants. Chaque jour, dans le monde, 5 600 personnes sont nouvellement infectées, dont un tiers ont entre 15 et 24 ans et 12 % sont des enfants.


La situation en France :

Environ 150 000 personnes vivent avec le VIH en France

5,3 millions de tests de dépistage du VIH réalisés en 2014 (350 000 dépistages anonymes et gratuits soit environ 7% des tests)

6 600 personnes ont découvert leur séropositivité (contre 6 200 en 2013) dont 3 700 qui ont été contaminées par voie hétérosexuelle (56%). Chiffre qui ne baisse pas depuis 2007.

Près de 30 000 personnes seraient porteuses du virus sans le savoir

11 % des nouvelles découvertes concernent des 15-24 ans

26 % de diagnostics sont tardifs (moins de 200 CD4 ou stade sida) et 39 % de diagnostics sont précoces (plus de 500 CD4 ou stade de primo-infection)

La diminution du nombre de cas de sida se poursuit avec 1 200 cas en 2013 (contre 1 500 cas en 2012) dont 60 % concernaient des personnes ignorant leur séropositivité

Les 4 régions les plus touchées par le VIH /sida sont la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe, l’Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur

20 % des nouvelles découvertes concernent des hommes et des femmes de 50 ans ou plus (contre 17% en 2013)

56 % des personnes ayant découvert leur séropositivité en 2014 ont été contaminées par rapports hétérosexuels, et particulièrement les plus de 50 ans. La part de cette classe d’âge a augmenté depuis 2003 et le diagnostic est souvent réalisé à un stade tardif.


Source : Bulletin épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire ( InVS) publié nov 2015 – données chiffrées année 2014.


 La situation dans le monde :


 36,9 millions de personnes vivent avec le VIH en 2014

Le sida est la première cause de décès chez les adolescents en Afrique et la deuxième cause de décès chez les adolescents au niveau mondial

17 millions de personnes (près de 50 %) des personnes vivant avec le VIH dans le monde l’ignorent

1,2 million de morts liés au sida en 2014 (2,4 millions en 2005)

2 millions de nouvelles infections en 2014 (contre 3,4 millions en 2001, soit une chute de 38% depuis 2001)

En juin 2014, 15,8 millions de personnes porteuses du VIH avaient accès à un traitement antirétroviral, ce qui représente 42% de l’ensemble des personnes séropositives

Mais 22 millions n’ont toujours pas accès à cette thérapie, soit près 60% des personnes vivant avec le VIH

Depuis le début de l’épidémie :

78 millions de personnes ont été infectées par le VIH

39 millions de personnes sont décédées de maladies liées au sida

Source : Onusida – novembre 2015 – données chiffrées année 2014