Sidaction a 20 ans : Les actions depuis 1994...

Voir le site Sidaction

Visuel 2014
Par Eleonore GONCALVES|Ecrit pour TF1|2014-03-21T12:43:00.000Z, mis à jour 2014-11-28T14:13:23.000Z

Depuis la première émission du 7 avril 1994 devant 23 millions de téléspectateurs, Sidaction a soutenu la lutte contre le sida à hauteur de300 millions d'euros.

Les fonds sont répartis depuis le début entre la recherche, les soins, la prévention et l'accompagnement des malades en France et dans le monde. En recherche et soins, l'association a financé pas moins de 2 330 projets.
En France, Sidaction a soutenu 3 100 projets d'aide aux malades portés par des associations. Et dans le monde, ce sont plus de 700 000 personnes séropositives qui ont pu accéder aux traitements et aux soins. Transfert de compétences, mise en réseau et plaidoyer complètent ces financements.

Depuis vingt ans, Sidaction identifie les urgences et élabore les réponses et solutions adaptées. Elle soutient en priorité les structures capables de répondre à ces besoins ou, le cas échéant, elle crée directement le projet nécessaire. Puis elle transmet les projets pour qu'ils deviennent pérennes.
Par exemple, Sidaction a soutenu la mise en place d'appartements de coordination thérapeutique (ACT), que gère la Caisse nationale d'assurance maladie depuis 2002.
Pour pallier le manque d'offre adaptée de soins palliatifs, l'association a contribué à la création de la « Maison-sur-Seine » par SOS Habitat et Soins. La « Flash Test », semaine de dépistage par test rapide lancée en 2012, a été reprise par les pouvoirs publics l'année dernière.
Sidaction, au coeur d'une incroyable chaîne de solidarité, identifie les besoins, évolutifs, au contact des chercheurs et des patients. Cette expertise est partagée, notamment au travers du transfert de compétences techniques effectué toute l'année et de programmes de formation, organisés notamment dans les pays en voie de développement.

Cette expertise transversale est aussi mobilisée quotidiennement dans des groupes de travail réunissant tous les acteurs de la lutte, et notamment les institutionnels.
Si nécessaire, cette vision se transforme en pouvoir d'alerte du politique, comme sur les tests rapides qui, pour certains permettent des résultats en 60 secondes, et peinaient à se déployer en France. Les défis ont changé, puisque les personnes, grâce aux avancées et victoires extraordinaires de ces vingt dernières années, peuvent désormais vivre avec le VIH. Mais les défis restent immenses, puisque l'on se contamine et l'on meurt encore du sida en France et dans le monde aujourd'hui. Parce que l'on ne guérit toujours pas du VIH, et parce que les discriminations, qui peuvent tuer elles aussi, sont encore légion partout dans le monde.


Il est des anniversaires dont on préférerait se passer...

Sidaction a 20 ans, parce que les défis face à l'épidémie, en France et dans le monde, sont immenses. Parce que chaque année, près de 2,3 millions de personnes sont contaminées dans le monde, dont 260 000 enfants.

Parce que plus de 35 millions de personnes vivent avec le VIH, dont 3,3 millions d'enfants. Parce que chaque année, près de 1,6 million de personnes meurent de cette infection.

Pourtant, les progrès ont été considérables, sur le plan thérapeutique et de la recherche. En 1996 sont arrivées les multithérapies antirétrovirales, qui ont changé la donne pour un grand nombre de personnes vivant avec le VIH. Les malades ont pu, et dû, réapprendre à vivre, à faire des projets. C'est aujourd'hui une maladie au long cours, une infection chronique, dont on ne guérit pas, mais avec laquelle on peut vivre.

Sidaction, créée dans l'urgence, ne devait pas durer. Ses fondateurs, Line Renaud et Pierre Bergé, n'avaient pas prévu qu'elle perdure vingt ans, ils sont les premiers à le rappeler régulièrement. Que de combats accomplis depuis 1994 ! Grâce à nos actions et notre soutien, ce ne sont pas moins de 300 millions d'euros que Sidaction a reversés à la recherche, aux soins, à la prévention et à l'aide aux malades.

Nous sommes fiers du chemin parcouru, de la pierre apportée à l'édifice de la lutte contre le sida. Sans l'incroyable chaîne de solidarité des médias, mobilisés dès la première heure à nos côtés et dont le formidable soutien ne s'est pas démenti vingt ans après, sans les partenaires qui nous accompagnent année après année dans nos campagnes de sensibilisation et de collecte, sans les milliers de bénévoles qui nous rejoignent spécialement lors des Sidaction médias, nous n'aurions pas réalisé tout cela. Mais il reste tant à faire.
La maladie se banalise, les financements sont menacés, les contaminations continuent et les chercheurs n'ont toujours pas trouvé la parade absolue que constituerait un vaccin.

C'est pourquoi, aujourd'hui plus que jamais, nous continuons le combat, et nous avons besoin de vous.

RetrouveZ plus d'informations sur le Sidaction et faites un don...