Laurent Gamelon devient "Le Bon Samaritain" sur TF1

Voir le site Téléfilms

Le bon samaritain
Par etf1|Ecrit pour TF1|2011-09-02T10:10:00.000Z, mis à jour 2011-09-02T14:03:07.000Z

Entre mensonge et tendresse, Le Bon Samaritain nous entraîne dans un petit village du Gard. Laurent Gamelon y interprète un braqueur de banque mais aussi... un instituteur dans une petite école communale. Il donnera la réplique à Bernadette Lafont et Michel Galabru. LUNDI 12 SEPTEMBRE à 20:45.

Comment décririez-vous vos personnages ?
J'interprète Jean-Jacques René, un voleur. Pour ne pas avoir d'ennuis avec la police, il doit entrer dans la peau d'un autre homme et éviter tous soupçons à son égard. Ainsi, Jean-Jacques René est dans l'obligation de se faire passer pour Antoine Toussaint, instituteur dans un petit village. Il s'adapte à la situation et tente de comprendre comment était Antoine pour essayer d'épouser sa personnalité. Mais il a beaucoup de mal car le personnage n'est pas acteur...


Qu'est-ce qui vous a séduit dans ce projet ?
Pouvoir interpréter un personnage pris au piège et contraint de se faire passer pour un autre, reste très intéressant pour un comédien. C'est délicieux pour un acteur de jouer deux rôles dans un même film ! La dualité et l'ambigüité du personnage m'ont beaucoup plu mais il y a également le scénario à la fois tendre et très amusant.


Comment s'est déroulé le tournage avec Bruno Garcia, le réalisateur ?
Très bien ! Bruno Garcia est un quelqu'un de très investi, très sérieux et en même temps assez calme et jovial. C'était plutôt une partie de plaisir même si c'était très studieux puisqu'il y avait beaucoup à faire en peu de temps.

Qu'en était-il de votre collaboration avec Bernadette Lafont et Michel Galabru ?
C'était formidable et toujours agréable ! Je n'avais jamais eu l'occasion de travailler avec Bernadette Lafont. C'est une bonne comédienne ayant un passé très important dans le cinéma français. Nous étions très complices sur le tournage et tout s'est très bien passé entre nous. Et Michel Galabru...c'est «le» formidable Galabru !


On vous retrouvera dans les prochains épisodes de Clem. Vous allez reprendre le rôle du père. Pourquoi avoir accepté de reprendre le rôle ?
Il s'agit d'un véritable challenge ! C'était de pouvoir se fondre dans quelque chose qui existe déjà avec une vraie unité. Je suis, moi-même, père d'une famille nombreuse et jouer ce rôle à la télévision est toujours quelque chose qui m'amuse. Puis, faire un film avec la réalisatrice Joyce Buñuel et donner la réplique à Victoria Abril m'intéressait beaucoup.

Avez-vous le sentiment de vous retrouver dans ce rôle de père ?
Non. J'essaye de créer un personnage qui correspond à ce que je suis capable de faire.

Laurent Gamelon est en plein tournage pour Une famille formidable jusqu'au mois de novembre. Il jouera le rôle d'un médecin qui reprend le cabinet du village et qui deviendra l'amant de Catherine (Annie Duperey).On le retrouvera également très prochainement dans les épisodes à venir de Clem.



Propos recueillis par Vanessa DESCOURTIS