Une enfance volée

Lors d’une promenade, la fille de Laura Paddington, Zoe, disparaît. Quatorze ans après le drame, Laura, qui vit séparée de son mari, n’a pas perdu espoir de retrouver sa fille et essaie de reconstruire sa vie avec Jacob, un homme qu’elle a rencontré dans un groupe de soutien et dont la petite sœur a disparu lorsqu’ils étaient enfants. Bien qu’elle ait refusé sa demande en mariage, Laura lui propose d’emménager chez elle et ensemble, ils entreprennent de vider la chambre de Zoe. Laura se rend dans un foyer pour femmes afin de donner des affaires appartenant à sa fille. Là, elle croise la route d’une jeune femme, Rebecca, qui lui rappelle fortement Zoe. Elle en fait part à son ex-mari, Richard, un médecin engagé dans des opérations humanitaires, et lui demande de revenir au plus vite. Laura s’entretient avec Rebecca et découvre que celle-ci porte une marque de naissance identique à celle de Zoe : deux cœurs siamois dans la nuque. Convaincue que Rebecca est bien sa fille, Laura contacte le F.B.I., mais l’enquêteur de l’époque, Georges Sales, semble sceptique quant à l’histoire que raconte Rebecca. Sur les conseils de Jacob, Laura décide néanmoins de prendre les devants et demande une analyse A.D.N. à un laboratoire privé.