La 15e de Monaco, le festival Neymar, la puissance de MU… : les 5 choses à retenir du week-end

Voir le site Téléfoot

Premier but de Neymar avec le PSG
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-08-20T21:47:22.571Z, mis à jour 2017-08-20T21:47:22.103Z

Il s'est passé plusieurs choses ce week-end sur la planète football. Quels sont les cinq événements à retenir ?

Que fallait-il retenir de ce week-end de football ? On fait le point avec cinq choses à retenir.

Monaco, 15e de suite

Monaco n'a pas été flamboyant vendredi soir face à Metz ? Il s'en fiche. Car le champion de France en titre a signé une troisième victoire de rang en Ligue 1. Au petit trot et avec un unique but de Radamel Falcao, plus que jamais meilleur buteur avec cinq réalisations en trois journées. Pour l'ASM, c'est surtout le quinzième succès de rang en championnat, une série entamée en fin de saison dernière et qui lui permet d'effacer le Bordeaux de Laurent Blanc des tablettes pour un nouveau record. Facile.

Manchester United, ça fait peur

4-0 lors de la 1ère journée, 4-0 lors de la 2e : net et précis. Le Manchester United de 2017/2018 version José Mourinho fait peur à voir. Le Portugais peut surtout être ravi d'avoir fait le bon choix en recrutant Romelu Lukaku, qui a encore fait trembler les filets face à Swansea. Tout comme Martial et Pogba, les deux Frenchies qui carburent déjà en Premier League. Pendant ce temps-là, Chelsea s'impose difficilement face à Tottenham et Arsenal reprend ses bonnes vieilles habitudes en chutant à Stoke City. Classique.

Nice a (enfin) lancé sa saison

Après trois défaites en autant de matches officiels (dont deux en championnat), les Aiglons de Lucien Favre se devaient de réagir. Ils l'ont fait après avoir subi une désillusion en Ligue des Champions lors du barrage aller face à Naples, faisant montre d'une réaction attendue. C'est Guingamp qui en a fait les frais grâce à des buts de Pléa (45e) et Walter (47e) à des moments cruciaux. Maintenant qu'il a lancé son championnat, le Gym peut penser au retour face au Napoli, avec un exploit à réaliser. Espoir.

Le carton rouge de Griezmann

Antoine Griezmann n'imaginait pas vivre un premier match aussi compliqué. Le Français, qui a décidé de ne pas quitter l'Atlético Madrid cet été, a été expulsé sur le terrain de Gérone pour deux cartons jaunes successifs : le premier pour une simulation, le deuxième pour des insultes proférées à l'encontre de l'arbitre. S'il a présenté ses excuses pour son excès d'humeur, il risque jusqu'à douze matches de suspension selon le règlement. Un coup dur pour les Colchoneros, qui ont signé un nul à Gérone, mais aussi pour l'Equipe de France. Embêtant.

Neymar, un festival pour sa première au Parc

Le Neymarshow continue. Pour sa première au Parc des Princes, le Brésilien a encore noirci toutes les lignes de sa feuille de statistiques. Jugez plutôt : un doublé (dont un but en soliste), deux passes décisives et un pénalty provoqué. Grâce à lui, le PSG, mené au score puis réduit à dix, est parvenu à étriller Toulouse pour signer, comme Monaco et Saint-Etienne, la passe de trois. Idyllique.